jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 509 articles sur Eklektik.

Bilan 2020 Jonben

Ce sera long, je vous préviens, j’en profite avec ce bilan 2020 pour rattraper tout ce que je n’ai – à tord – pas chroniqué cette année. ;)
Et j’aurais du prendre le temps d’écrire plus de chroniques car il y avait de quoi faire cette année, l’année 2020 je pense est unanimement une bonne année en nombre et en qualité des sorties d’albums.
Un peu moins de metal extreme pour moi cette année, après quelques années où le death technique occupait une large part de mes écoutes. C’est sans hésitation le metal progressif dans son acceptation plus rock [...]

Black Crown Initiate – Violent Portraits of Doomed Escape

Je me considère comme un fan de death metal mais les groupes que je préfère aujourd’hui ne sont pas forcément les précurseurs du genre, même si bien sûr je respecte et apprécie généralement la plupart d’entre eux. Je préfère simplement la façon dont le genre a évolué vers des penchants techniques ou progressifs, et c’est justement l’approche de Black Crown Initiate qui nous concerne ici.
Leur nouvel album commence avec des guitares acoustiques et un chant clair, ce qui n’est pas ce que l’on attend forcément du death metal, mais c’est trompeur car cet album a aussi beaucoup d’aspect [...]

Wobbler – Dwellers of the Deep

Wobbler est un groupe norvégien avec une vingtaine d’années d’existence, qui a sorti des albums avec parcimonie, Dwellers of the Deep étant leur 5ème. Ils sont pour moi tout simplement les champions du prog rock 70s revisité aujourd’hui, leur musique est 100% vintage « dans le style de » Yes ou Gentle Giant, ou Camel ou Wishbone Ash, avec les mêmes sonorités et instruments, les claviers typiques, les harmonies de voix aigues, le sens de la virtuosité et les compositions aventureuses, mais modernisé avec plus de puissance.
Les claviers des années 60/70 sont évidemment caractéristiques car ce sont les premiers instruments [...]

Haken – Virus

Alors que 2020 était déjà une année chargée en sorties métal prog de qualité, Haken annonça la sortie d’un nouvel album, nommé Virus, ce qui avait de quoi surprendre, mais l’album a été enregistré avant le Covid donc c’est une pure coïncidence. Virus fait d’ailleurs suite à Vector sorti en 2018 comme en témoigne leurs artworks. Le concept de ces 2 albums est lié et reprend l’idée de base du morceau « Cockroach King » de The Mountain, un des morceaux les .
Haken est pour beaucoup – et j’acquiesce – un des meilleurs descendants de Dream Theater, donc représentant du metal [...]

Pallbearer – Forgotten Days

J’ai découvert Pallbearer il y a peu, alors qu’ils avaient déjà sorti 2 albums, enfin je connaissais très vaguement, mais vraiment mal, je les associais tout de même avec la scène stoner/doom, tout en imaginant une musique plus agressive.
En Juin 2019, le groupe sort un single, « Atlantis », un morceau que j’adore toujours autant. Je ne comprend toujours pas pourquoi il est sorti seul dans son coin comme ça et n’est pas sur l’album. Un morceau que j’ai écouté en boucle il y a un an donc. Je connaissais peu le groupe mais j’étais bien disposé en tout cas [...]

Corelia – New Wilderness

En 2011, un petit groupe californien sortait un EP qui fut un certain bruit, du moins parmi les amateurs de ce qui a alors été appelé djent, même si au final la musique de Corelia était loin de se résumer à ce terme. Nostalgia est un gros EP de 7 titres de metal prog avec une personnalité bien propre, porté par un jeu de guitare original virtuose et un chant versatile. On remarquait également l’auto-production léchée, tout ce qui laissait imaginer un futur radieux pour le groupe.
Ma chronique à l’époque était élogieuse et les espoirs grands quant au [...]

Our Oceans – While Time Disappears



En 2016 sortait le premier Our Oceans qui a longtemps été un de mes albums de chevet – je l’encensais déjà en chronique -, mais force est d’admettre avec le recul que ce premier essai n’était qu’une ébauche, une première tentative de son guitariste/chanteur Tymon Kruidenier de s’essayer à des compositions plus intimistes autour de la guitare et surtout de se mettre au chant clair.
Our Oceans a été formé par Tymon vite rejoins par ses anciens collègues bassiste et batteur d’Exivious, projet metal/jazz fusion instrumental dont je suis aussi très fan (ils ont sorti 2 albums, [...]

Albums attendus – Octobre 2020

Les albums que j’attend le plus en ce moment.
Wobbler
Les champions du rock progressif 70s revisité aujourd’hui. Leur musique est complètement « dans le style de » Yes ou Gentle Giant mais avec de telles références capables de prouesses virtuoses et qui expérimentent dans tous les sens, ce n’est évidemment pas de la copie mais bien une nouveau groupe majeur du genre. J’adore le coté hyper rythmé, sautillant, mais parfois aussi bien puissant, hard rock de leur musique. Les Scandinaves, et en particulier Norvégiens savent y faire dans le genre.

Our Oceans
Ce titre a vraiment été une belle [...]

Pain of Salvation – Panther

La première chronique d’un album de Pain of Salvation que j’ai écrit pour Eklektik date d’il y a 16 ans, l’année de création du webzine, 2004! C’était pour Be qui était pour moi sur le moment une déception par rapport à leurs albums phares des débuts. Rétrospectivement j’aime en fait beaucoup cet album et il était superbe sur scène. C’était aussi le dernier album vraiment réussi du groupe… jusque 2017 et un retour fracassant avec « In the Passing Light of Day » qui les voyait revenir à des sonorités plus dures, on retrouvait à la fois le « metal » comme le [...]

Martin Grech – Hush Mortal Core

J’étais un peu circonspect au départ à cause du nom du type, Martin Grech, je suis peut-être obtus mais je trouve peu judicieux de ne pas prendre de pseudonyme, surtout quand on a un nom quelconque et qu’on officie dans un genre habituellement joué par des groupes, et d’autant plus quand on pratique le rock/metal progressif. Ou sinon il faut être une pointure dont le nom est déjà connu comme Steven Wilson.
Cela dit là, Martin Grech est seul, et il mériterait d’être plus connu. C’est manifestement un artiste maudit, torturé, qui a eu un parcours chaotique. Ado il [...]