Strike Anywhere – Nightmares of the West

Pas de commentaires      108
Style: punk rockAnnee de sortie: 2020Label: Pure Noise Records

Est-il encore nécessaire de présenter Strike Anywhere ? Le groupe de Richmond est en effet un vieux briscard de la scène punk hardcore US (vingt ans d’existence), ayant signé des albums sur les cultes Fat Wreck Chords et Bridge Nine Records. Pourtant le groupe mené par le charismatique Thomas Barnett a connu une véritable césure ces huit dernières années avec un silence total laissant penser à un split pur et simple. Le groupe fait donc son grand retour avec ce Nightmares of the West, nouvel EP qui montre que leur punk rock a encore des choses à dire !

Les lyrics nourris de références à l’actualité politique (« Dress The Wounds »), c’est donc vindicatif et avec un son toujours reconnaissable entre mille que Strike Anywhere refait surface. Le punk rock du groupe sonne en effet très familier pour qui a connu les compils Fat Wreck du début des années 2000 ou qui a joué à Tony Hawk. Les gars sont toujours très affûtés en matière de refrains faciles et entêtants sur fond de punk énergique. Les sept titres sont donc majoritairement basés sur des rythmiques enlevées (mis à part « Imperium Of Waste », plus modéré), rageurs mais plutôt émotionnels grâce à la voix de Barnett. On s’arrêtera aussi sur « Opener », titre-hommage à leur ancien batteur Marc Maitland qui s’est suicidé l’an dernier, aux lyrics poignants.

Un EP au goût de nostalgie qui titillera sans problème les amateurs de Rise Against ou d’Anti-Flag, un peu court mais très honnête pour un retour aux affaires.

  1. Documentary
  2. Dress The Wounds
  3. The Bells
  4. Frontier Glitch
  5. Imperium Of Waste
  6. Opener
  7. We Make The Road By Walking

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *