Latest Content

Jean Jean – Fog Infinite

Le trio français Jean Jean fait son retour en 2022 avec ce Fog Infinite, un album qui fait suite à un Froidepierre que j’avoue honteusement n’avoir pas vraiment pris le temps d’écouter à l’époque de sa sortie en 2018 (heureusement mon camarade Beunz l’avait lui écouté et fortement apprécié). Beunz l’expliquait dans sa chronique, Froidepierre voyait Grégory Hoepffner, qui chantait en guest sur le premier album (sur « Laser John »), devenir membre permanent de l’équipe JJ. On connaît le goût de Greg pour les sonorités synthétiques qu’il explore au gré de ces différents projets (Sure, ou Kabbel notamment) et l’on [...]

Holy Fawn – Dimensional Bleed

De l’eau a coulé sous les ponts pour Holy Fawn. Découvert complètement au hasard en 2018 (le très beau Death Spells), le groupe originaire d’Arizona s’est depuis fait un nom, notamment grâce à la pub faite par Randy Blythe de Lamb Of God qui a souvent arboré un t-shirt à leur effigie ou encore par des tournées en compagnie de groupes comme Cult Of Luna ou Deafheaven. Une renommée grandissante enfin concrétisée par un nouvel album, Dimensional Bleed, dont la thématique principale semble être axée sur la mort et le deuil (des titres comme « Death Is A Relief » ou [...]

Rosa Faenskap – Aldri

Si l’on connait la Norvège pour être le berceau de la scène black metal, Rosa Faenskap est un jeune trio d’Oslo qui entend briser toute idée reçue par rapport à ce style. Le groupe se décrit ainsi: « Rosa Faenskap est à la fois une déclaration d’amour et de guerre au black metal ». Osant défier l’habituel fort taux de testostérone du style en faveur d’une célébration de l’égalité des personnes LGBTQIA+, le trio norvégien joue donc un black metal teinté d’une sensibilité qui lui est propre sur ce Aldri.

Tassi | 水树 – 北之国三 (Northland III)

Comme son nom l’indique, Northland III est le troisième volet des aventures de Tassi AKA Dryad (Bliss Illusion), multi-instrumentiste chinois (basé à Beijing) qui nous conte en musique les pérégrinations d’un barde faisant un voyage aussi mystique qu’ésotérique dans un univers paradisiaque à la recherche de son amour nommé(e?) Uni. Débutant même par le réveil du personnage central (« Star Palace », désolé par avance de ne pas écrire les caractères chinois), ce nouvel album est un concept-album (de type « voyage dans le temps ») très varié, nous immergeant dans un monde onirique doux-amer, plein de bruitages et de fragilité.

Matrass – Inner Wars

Matrass vient de Bordeaux et sort avec cet Inner Wars son second EP. Rejoint pour l’occasion par une nouvelle vocaliste, le quintet connait un second souffle depuis ses débuts (Fulfillment, premier EP sorti en 2017). Il faut avouer que Clémentine Browne (la nouvelle venue) donne à Matrass une nouvelle dimension à la musique, déjà difficilement classable de Matrass…

Goodbye Meteor – Metanoia

Originaire d’Amiens, Goodbye Meteor est un jeune groupe de post-rock instrumental qui démontre que l’absence de parole n’est pas forcément synonyme d’absence de message. Plus précisément un message de défense de l’environnement porté dès l’introduction de « Play Or Die » où l’on peut entendre un sample du fameux discours alarmiste de Greta Thunberg. Une ouverture qui a de quoi surprendre et qui est suivie par un post-rock d’une splendide pureté.

Papir – 7

Le boulot, l’actualité et tout ce qui gravite autour de la pandémie vous prend la tête et vous sape le moral (ou l’inverse) ? Papir débarque avec ce 7 pour vous permettre de faire prendre une douce pause à vos nerfs. Ce trio danois (de Copenhague même) actif depuis une douzaine d’années est en effet un expert en distillation de plénitude sonore et de paysages sereins. Preuve en est ce 7, sortant sur le label de références en la matière: Stickman Records.