Ingested – The Tide Of Death And Fractured Dreams

Pas de commentaires      117
Style: deathcore/groovy death metalAnnee de sortie: 2024Label: Metal Blade Records

Célébrant cette année sa majorité, Ingested fait partie de ces groupes apparus au moment de l’émergence de ces groupes deathcore estampillés « Myspace ». Et si de l’eau a coulé sous les ponts depuis, le groupe britannique devenu trio depuis son dernier album (Ashes Lie Still – 2022) mise désormais sur un mélange des genres ancrés dans la brutalité.

Si le deathcore est toujours là, affirmé par d’énormes breakdowns comme marque de fabrique, Ingested apprécie aussi le groove, les riffs mélodiques et les moments slam death, ce qui nous permet d’avoir à nouveau un album en dynamique constante malgré sa vitesse de croisière plutôt basse. Le vocaliste Jason Evans est toujours aussi charismatique, passant de growls pitchés ultra graves à des hurlements (parfois « blackened ») vindicatifs (et on notera même quelques zones de chant clean comme sur « Starve The Fire »), il donne à ce nouvel album l’impulsion spectaculaire nécessaire pour agripper l’auditeur.

Car derrière lui, le guitariste privilégie encore les gros groove à la technique tandis que le batteur suivra avec force trigs et blastbeats (et vous l’aurez noté, toujours pas besoin de basse ici !). Cette session rythmique essentiellement mid-tempo aurait pu donner du ronronnant tournant vite en rond. Mais fort heureusement il y a ici un peu de variété entre ses riffs qui « chuggent » puis qui accélèrent ainsi que ses mélodies savamment distillées pour accrocher l’oreille sans trop d’effort.

Et comme à son habitude, Ingested aime convier des invités de marque, plus précisément de Mark (hihi) puisque Mark Hunter de Chimaira viendra poser son chorus mélodique sur « In Nothingness ». Le second invité est Josh Middleton (Sylosis) sur « Expect To Fail » qui s’incruste aisément dans le son des trois mancuniens en le renouvelant en même temps. Brutal, groovy tout en étant étonnamment très facile d’accès, un nouveau chapitre très divertissant pour peu que vous soyez réceptif à leur mixture.

  1. Paragon Of Purity
  2. Endless Machine
  3. Where No Light Shines
  4. Expect To Fail
  5. Starve The Fire
  6. Numinous
  7. In Nothingness
  8. Pantheon
  9. Kingdoms Of Sand
  10. A Path Once Lost

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *