Jimmy Eat World – Futures

12 Commentaires      1 638
Style: emo-power-popAnnee de sortie: 2004Label: Polydor Records

Jimmy Eat World est adulé par certains, et méconnu par d’autres. C’est à mon goût un groupe trop peu reconnu, en France du moins. En 10 ans d’existence, cet album n’est que le deuxième sorti en France, le premier de ceux-ci étant le précédent sorti en 2001: l’excellent Bleed American qui m’avais pourtant déçu, mais qui s’imposait encore comme une des références du genre « emo-power-pop ».

Après trois ans d’absence, JEW revient sur le devant de la scène avec ce Futures. Leur retour se veut tubesque à l’écoute du premier titre de la galette, « Futures ». C’est pas super pêchu mais ça accroche et ça fait largement son petit effet. La voix du chanteur ravit toujours autant, et les vocalises se savourent avec le plus grand des plaisirs. Malheureusement mon engouement retombe bien vite… Les titres qui suivent ne sont vraiment pas à la hauteur. Le frisson ne revient qu’avec « Jen », situé en milieu d’album. Un titre ficelé et taillé pour les collèges radio US. Imparable en voiture pour partir en vacances, un peu comme le dernier Taking Back Sunday ou l’éponyme de Sugar Ray.

En chemin on retiendra aussi « Drugs or Me »: la chanson la plus « emo » de l’album. Piano et voix s’entourent de samples, de discrets violoncelles… Le résultat n’est pas révolutionnaire mais saisissant. La longueur de la chanson lasse à peine et on aime à se laisser traîner par ces langueurs, ces chœurs. En fin d’album « Night Drive » tente l’acoustique et un faux semblant
d’électronique mais n’arrive pas réellement convaincre…

Reste sinon « Polaris » qui ne laisse pas totalement indifférent et séduit; « Nothing Wrong » sort une rythmique et un son un peu plus lourd qu’à l’habitude du groupe mais pour un effet et un résultat assez stérile.

JEW a le chic pour pondre de bons titres d’outro et la règle ne déroge pas ici. Les sept minutes de « 23 » font parti des meilleures de l’album, enfin c’est sans grandes difficultés qu’elles se hissent à cette place…

Lorsque Jimmy se réveille et mange le monde, le monde devient emo… J’aurai tellement voulu pouvoir écrire cette phrase et qu’elle soit vraie. A mon grand regret elle ne l’est pas. Jimmy Eat World semble se fatiguer, et Clarity apparait maintenant comme le meilleur de ce que le groupe peut donner. Espérons qu’ils reprendront cette route un jour. Mis à part le premier, le dernier titre et quelques uns entre les deux il n’y a pas grand chose à retenir de ce disque. Un peu déçu, voire même très…

  1. futures
  2. just tonight…
  3. work
  4. kill
  5. the world you love
  6. pain
  7. drugs or me
  8. polaris
  9. nothingwrong
  10. night drive
  11. 23
  12. shame
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

12 Commentaires

  1. Pierre says:

    « DRUGS OR ME » et non pas « drugs for me » (1ere ligne du 3eme paragraphe)

  2. Pierre says:

    ah oui… »Jen »??? sauf erreur de ma part (mais j’ai vérifié), ce titre ne figure pas dans l’album.

  3. jonben jonben says:

    T’aimes bien chercher la petite bête toi!

  4. Pierre says:

    Moi j’ai l’album donc à vrai dire je m’en fou mais vous qui avez un devoir d’information, il paraît normal que l’information soit correcte…non??

  5. Bru says:

    si Jen elle y est, c la 5 je crois, et je trouve d’ailleurs que c’est la plus naze enfin bon.Mais 13/20, c la note parfaite pour cet album, cela dit cher Fewz :)))

  6. fewz says:

    la tracklist de cet album est un peu chaotique il est vrai… on fera le nécessaire pour donner la tracklist exact!

  7. guitarhero says:

    jen c’est la 6 et il n’ya pas de shame voila la tracklist :)ouah j’trouve la critique quand meme un brin sévère! enfin chacun son avis bien sur :) moi j’lui mettrais facilement un 15/20! voila

  8. fewz says:

    ah wè??sévère??nan je trouve pas…je suis juste déçu…

  9. Pierre says:

    Shame c’est un bonus track

  10. Pierre says:

    Jen ce n’est pas la 6, Jen n’existe pas!!!
    La 6 c’est Pain!!!!!!!!!

  11. Bru says:

    jvais ptet chroniquer clarity d’ailleurs,j ‘aime trop cet album.

  12. Sophie says:

    moi j’aime bcp cet album et le precedent aussi d’ailleurs et la 6 c’est « Jen » « Pain » c’est la 7 ms bon ce n’est qu’un detail moi en tt cas j’aime beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *