Mgmt – Oracular Spectacular

1 Commentaire      3 376
Style: electro pop psychédéliqueAnnee de sortie: 2008Label: Sony BMG

Vous avez peut-être entendu parler de MGMT, duo formé en 2002 par Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden, subitement consacré « next big thing » par quelques media moins tendance qu’ils ne le pensent, à l’occasion de la sortie très attendue de leur premier album il y a quelques mois. Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, ce genre d’argument a plutôt tendance à me faire fuir en général.
Sauf que, sauf que… Cet été aux détours d’une pub télévisée faisant la promo de cet album, ma moitié et moi-même découvrions le délicieux et infectieux air du single carton « Time to Pretend ». Contamination immédiate, et me voilà 2 jours plus tard en plein achat compulsif à la F(N)UCK locale de notre lieu de vacances.
Alors MGMT c’est quoi ? Et puis d’abord ça veut dire quoi MGMT ? J’ai eu tellement de mal à retenir ces 4 lettres, que j’ai tout de même cherché à savoir ce qu’elles signifiaient, toutes les occasions de se cultiver étant bonnes à prendre. Et bien c’est tout simple en fait, MGMT est en effet le diminutif de (The) Management. Simple finalement mais encore fallait-il le savoir…

Le mystère du patronyme éclairci, venons-en à la musique. Voilà un album qui part dans beaucoup de directions et dont les titres sont quasiment tous bien différents les uns des autres. Ca va encore être simple à catégoriser cette affaire-là. Pour essayer de cerner la chose on parlera d’électro-pop psychédélique.
En fait comme je suis du genre sympa, je vais essayer de préciser ce que je mets derrière cette étiquette : il s’agit avant tout de pop, aux accents délicieusement retro (style années 70) agrémentée de synthé lui aussi quelque peu rétro/psyché dans l’esprit. Comment ça c’est pas très clair !? Oui et bien c’est comme ça hein, débrouillez-vous donc avec ça, j’ai pas que ça à faire non plus moi. Le plus simple sera de jeter une oreille à quelques titres, m’est avis que le clip de « Time to Pretend » doit par exemple facilement être visible sur Youteub, alors prenez-vous en mains !

En tout cas, autant le dire tout de suite, non Oracular Spectacular n’est pas une révolution musicale. Il n’est pas dénué de défauts : tous les titres ne sont pas parfaits, par exemple « Pieces of What » est même plutôt à zapper tant il est assez insupportable avec ce chant nasillard et limite faux. D’ailleurs précisons que la voix du chanteur peut énerver toute particulière qu’elle est. Elle n’est d’ailleurs parfois pas éloignée de celle du phénomène surcoté Mika. La deuxième moitié de l’album est également un peu moins intéressante que la première.

Seulement voilà, il y a quand même de sacrées bonnes choses dans ce pot pourri musical : déjà « Time to Pretend » qui est une véritable bombe mélodique avec son air de synthé cartoonesque qui ne vous lâchera pas une fois entré dans la cervelle (le tube de l’été idéal), le très joli « The Youth » avec ses chœurs limite beach boysiens, l’électro de « Electric Feel », la naïveté mélodique de « Kids », le psyché rétro de « 4th Dimensional Transition », la doucereuse ballade de « Handshake ».

En clair et sans décodeur, cet Oracular Spectacular n’est qu’un bon premier album pour MGMT, mais il est quand même un bon album et certainement pas seulement un gros coup de marketing d’une major assoiffée de pognon. D’ailleurs tant qu’on parle de pognon, l’album est vendu à un prix raisonnable, c’est suffisamment rare pour être signalé quand même (moins de 12€ et même moins de 10 sur Internet).
Voilà donc un album sacrément frais et sympathique (qui ne plaira sans doute pas à tout le monde, faut-il le préciser ?), idéal pour la saison estivale, et qui laisse augurer de bonnes choses venant du duo MGMT. A suivre !

  1. time to pretend
  2. weekend wars
  3. the youth
  4. electric feel
  5. kids
  6. 4th dimensional transition
  7. pieces of what
  8. of moons, birds and monsters
  9. the handshake
  10. future reflections
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 881 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. Nico says:

    Pas vu le coté psyché de leur zic, ceci dit c’est bien sympa, ça s’écoute facilement et c’est reposant. Cool disque ouep

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *