krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Immortal Bird – Thrive on Neglect

Le camarade Beunz avait attiré notre attention à juste titre sur Immortal Bird en 2015, au moment de la sortie de leur premier album Empress/Abscess. Les américains menés par la furieuse Rae Amitay (qui se concentre sur le chant, après avoir démarré dans le groupe au poste de batteuse) ont mis du temps à remettre la machine à composer en route, mais l’attente en valait la peine tant ce Thrive on Neglect confirme les espoirs placés en eux.

Volbeat – Rewind, Replay, Rebound

Marrant comme Volbeat et moi c’est un peu « hit or miss » à chaque fois… J’avais beaucoup aimé le cru 2013, Outlaw Gentlemen and Shady Ladies, avant de bouder l’album suivant (Seal the Deal & Let’s Boogie) qui rétrospectivement n’était, ça tombe bien, pas très réussi et bien trop long, malgré quelques bons titres (« Goodbye Forever », et « For Evigt » en particulier).

KoRn – The Nothing

On parlait de cette tendance récente (qui nous réjouit dans l’absolu) à une quasi réhabilitation du néo-métal dans notre chronique du dernier album de Slipknot. Comme pour appuyer ce constat, et nous donner raison, on est cette fois plutôt franchement énervé de voir la toile s’enflammer dans un quasi consensus pour le nouvel album de KoRn. « Le meilleur depuis Issues », « le retour du VRAI néo-métal », et j’en passe et des meilleures… Du grand n’importe quoi en mode XXL.

Klone – Le Grand Voyage (Chronique et Interview)

Après quelques péripéties ayant entraîné un décalage de la date de sortie d’un album qui devait initialement paraître en début d’année, Klone est finalement de retour en cette rentrée, sur K-Scope, et ça tombe bien, on imagine difficilement un label qui correspondrait mieux au groupe poitevin. Avant l’écoute de ce nouvel opus qui fait suite à l’excellent Here Comes the Sun, vient d’abord le choc visuel, avec cette (une fois encore) superbe pochette qui donne envie de découvrir le contenu et de partir vivre le grand voyage que propose le groupe. Si vous vous demandez : non, malgré ce [...]

Wizard Rifle – S/T

Wizard Rifle, c’est deux gars originaires de Portland, qui font autant de bruit que s’ils étaient cinq. Ce qui frappe en effet immédiatement, c’est l’énergie incroyable que déploie le tandem. La fiche promo cite Black Sabbath, High on Fire et Lightning Bolt en guise de références. On peut comprendre les références citées notamment les deux premières, même si bien heureusement Wizard Rifle est autrement plus intéressant et pertinent que les pénibles et bruitistes Lightning Bolt avec qui ils partagent uniquement ce côté frénétique voire épileptique.

Bastard Disco – China Shipping

Bastard Disco nous viennent de Pologne, et ce China Shipping est leur deuxième album, pour un groupe en activité depuis 2015.  Derrière cette jolie pochette se trouve un petit brûlot irrésistible, témoignant d’un savoir-faire des polonais pour assimiler des références et influences variées, tout en restant toujours efficaces.

Denzel Curry – Zuu

Alors que nous sommes nombreux à attendre impatiemment la sortie du nouveau Run the Jewels, j’ai eu la bonne surprise d’accrocher complètement à la dernière sortie en date de Denzel Curry.  Écoutant assez peu de hip-hop je ne me risquerai pas à me lancer dans une analyse fine de la musique pratiquée par ce Monsieur en le comparant à ses pairs, mais pour ma part je trouve complètement mon compte dans ce hip-hop direct, accrocheur, sans fioriture. Un peu semble-t-il à l’opposé de son précédent album Ta13oo apparemment plus conceptuel (et auquel je me souviens ne pas avoir accroché [...]

Phoxjaw – Goodbye Dinosaur… (2018) et A Playground for Sad Adults (2019)

Nouveaux venus sur la scène rock anglaise, Phoxjaw nous arrivent de Bristol et se sont formés autour des deux frères Gallop, Kieran qui occupe le poste de batteur (et deuxième chanteur), et Josh, guitariste complétés de Glenn Hawkins, également à la guitare, de Huw Allen pour les synthés et programmation et surtout de Danny Garland, bassiste et chanteur. Une référence saute assez immédiatement aux oreilles à l’écoute des deux EP du groupe, le premier (Goodbye Dinosaur…) datant de l’année dernière, tandis que le petit nouveau (A Playground for Sad Adults) vient de paraître il y a quelques semaines. Cette [...]

Drab Majesty – Modern Mirror

Oui je sais ce que vous vous dites : c’est quoi cette pochette ?? C’est vrai qu’elle est bien moche cette pochette. De même on peut avoir du mal à adhérer à l’imagerie très queer que se plaît à cultiver Deb Demure, leader androgyne de Drab Majesty.
Mais tout cela n’a absolument aucune importance face à la qualité de la musique de ce gaillard qui signe un excellent troisième album aux mélodies synthwave/pop complètement irrésistibles et réminiscentes des années 80. Il ne faut pas longtemps pour reconnaître les gimmicks et sonorités caractéristiques du genre, et les quelques influences new-wave [...]

Blanck Mass – Animated Violence Mild

Retour de Benjamin Power (toujours la moitié de Fuck Buttons, même si finalement Power est désormais beaucoup plus actif sous l’identité Blanck Mass, à se demander si Fuck Buttons n’est pas devenu un side project pour lui) avec la sortie aujourd’hui même de cet Animated Violence Mild, son 4ème album, qui s’inscrit autant le dire de suite, dans la parfaite continuité de ses précédents travaux et ne devrait aucunement désarçonner ses fans.