krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1077 articles sur Eklektik.

Major Parkinson – Valesa Chapter 1 : Velvet Prison

Il n’y a pas que des pandas amateurs de black metal en Norvège! Il y a (au moins) aussi Major Parkinson, qui s’illustrent maintenant depuis de nombreuses années, dans un genre bien à eux, mêlant approche arty et très cinématographique, avec des éléments issus du rock, de la musique de cabaret, de la pop, du prog ou encore du metal, le tout avec un chanteur au timbre bien particulier (qui peut provoquer l’adhésion ou le rejet et qui hasard du calendrier des sorties me fait à chaque fois penser à celui du chanteur de Disillusion).
J’avais déjà eu l’occasion [...]

Birds in Row – Gris Klein

On est d’abord attiré ou a minima intrigué par cette pochette atypique, et puis il suffit de lancer l’écoute pour se laisser embarquer par la musique des lavallois sur leur nouvel album Gris Klein, enregistré une fois encore avec Amaury Sauvé et sorti sur le label de leurs amis de Cult of Luna, Red Creek (sur lequel sont sortis le dernier Cult of Luna (en partenariat avec Metal Blade), mais aussi l’excellent album de Final Light). Label que l’on se félicite de voir attacher un soin particulier à la qualité des objets proposés, avec cette fois un très beau [...]

Brutus – Unison Life

Brutus, voilà bien un groupe qui m’a attiré depuis la sortie en 2017 de son premier album, sans jamais me convaincre complètement jusqu’ici. La faute à un chant trop criard et des mélodies qui avaient du mal à m’emporter même si je leur reconnais depuis toujours une énergie assez communicative de même qu’une attitude un peu punk à laquelle on ne peut que s’identifier dans un monde qui a tant besoin qu’on en bouscule les conventions.
Mais Stéfanie, batteuse/chanteuse et ses deux acolytes ont cette fois réussi à provoquer chez moi le déclic avec ce 3ème album Unison Life [...]

Devin Townsend – Lightwork

Ce cher Devin et moi, ça fait un petit moment qu’on ne se comprend plus vraiment… En fait le dernier album du Maître qui m’avait réellement séduit était Transcendence, sorti sous le nom de Devin Townsend Project en 2016. Je n’ai jamais réussi à comprendre et accrocher à son délire excessif Empath rempli jusqu’à la gueule, et ces virées vers l’ambient Snuggles/Puzzle me sont apparues aussi inintéressantes que dispensables.
J’étais pourtant plutôt motivé par cette nouvelle sortie Lightwork, annoncée à la fois comme plus « pop » et cette fois plus orientée « chansons » et pas portée sur des délires expérimentaux ou [...]

Bush – The Art of Survival

Si quelqu’un m’avait dit il y a presque 30 ans (28 ans exactement) qu’en 2022 je serais en train d’écrire une chronique élogieuse du 9ème album des américains de Bush, je pense que j’aurais bien rigolé… C’est qu’en 1994, quand Bush sort son premier album Sixteen Stone, je fais clairement partie de ceux qui ne voient dans la démarche du groupe qu’une tentative opportuniste de surfer (tardivement) sur la vague grunge qui déferle depuis déjà plusieurs années sur le monde entier. MTV a beau essayer de pousser le groupe en diffusant tant que la chaîne le peut des titres [...]

Aenaon – Mnemosyne

Autant le dire de suite : je n’avais pas gardé un réel souvenir de mes précédents contacts avec les albums des grecs de Aenaon, pourtant plutôt bien vus dans les chroniques qu’on peut trouver sur la toile et qui avaient probablement effleuré mes oreilles au moment de leurs sorties. A l’inverse, ce Mnemosyne, 4ème album du groupe devrait marquer mon année, tant il s’agit d’un vrai coup de coeur, un de ceux qui tapent dans l’oreille dès la première écoute.
Amateurs de BM avant-gardiste en manque de nouvelles références, je ne saurais trop vous conseiller de vous arrêter un [...]

Jean Jean – Fog Infinite

Le trio français Jean Jean fait son retour en 2022 avec ce Fog Infinite, un album qui fait suite à un Froidepierre que j’avoue honteusement n’avoir pas vraiment pris le temps d’écouter à l’époque de sa sortie en 2018 (heureusement mon camarade Beunz l’avait lui écouté et fortement apprécié). Beunz l’expliquait dans sa chronique, Froidepierre voyait Grégory Hoepffner, qui chantait en guest sur le premier album (sur « Laser John »), devenir membre permanent de l’équipe JJ. On connaît le goût de Greg pour les sonorités synthétiques qu’il explore au gré de ces différents projets (Sure, ou Kabbel notamment) et l’on [...]

Psychonaut – Violate Consensus Reality

Unfold the God Man, Le premier album des belges de Psychonaut initialement sorti en 2018 et réédité par Pelagic Records en 2020, avait à juste titre été l’album de l’année de la Rédaction cette même année. La barre avait donc été placée très haut par le groupe et la suite extrêmement attendue.
Avant de rempiler pour son deuxième album, le trio a fait le choix l’année suivante de sortir du format classique « album » pour proposer un unique titre à rallonge (de 16min30) qui figurait sur un split avec le groupe norvégien Sâver (qui de son côté proposait deux titres). [...]

Hoaxed – Two Shadows

Après une intro mystérieuse d’une minute et quelques (« Two Shadows »), c’est parti pour un peu plus de 26 minutes de musique concoctées par ce duo américain 100% féminin, composé de Kat Keo à la guitare et au chant, et de Kim Coffel à la batterie (et à la basse je pense, même si la fiche promo ne le précise pas).
Il se dégage de la musique du tandem une simplicité réjouissante qui n’empêche pas pour autant Hoaxed de parvenir à distiller une ambiance légèrement sombre, à la frontière du gothique (avec le renfort de synthés atmosphériques ponctuels ou chœurs [...]

Lorna Shore – Pain Remains

Alors d’habitude le deathcore et moi ça fait vraiment deux… La claque n’en a été que plus grande en écoutant ce nouvel album de Lorna Shore juste « au cas où » après avoir reçu l’album en streaming promo dans la boite mail… Et pourtant Century Media se fout un peu de la gueule des chroniqueurs en proposant un stream de pauvre qualité sonore, ce qui est d’autant plus regrettable que la musique des américains est très chargée et dense. Cette qualité déplorable aurait pu gravement desservir l’écoute au point de me faire passer à côté des qualités bien réelles de [...]