Halford – Winter Songs

3 Commentaires      1 167
Style: heavy metalAnnee de sortie: 2009Label: Metal God Entertainment

J’ai beau être fan de Judas Priest et de Rob Halford, n’empêche que quand j’ai appris que ce dernier avait prévu d’enregistrer un album de reprises de chansons de Noël, j’ai juste trouvé l’idée consternante après avoir vérifié qu’il ne s’agissait pas d’une blague. Déjà que chaque année, quand je me ballade au marché de Noël de ma bourgade, c’est limite si je ne suis pas pris de convulsion lorsque j’entends la musique niaise qu’on nous inflige en fond sonore.

Le seul morceau de ce disque qui ne soit pas une reprise est « Get Into the Spirit ». Halford assure le minimum syndical avec ce nouveau titre, plutôt banal et peu excitant, dans la continuité de son premier album Resurrection avec son traditionnel chant haut perché écorché et agressif (il force tout de même moins sur sa voix le père Halford, ce qui peut se comprendre car à presque 60 ans on n’accomplit plus les mêmes prouesses qu’avant). Il y a cependant un beau break avec du piano au milieu mais ce n’est pas avec ce morceau que je vais me relever la nuit.

Quant aux chansons de Noël proprement dites, elles confirment mes craintes selon lesquelles cet album est aussi metal que ma grand-mère. Halford a bien réussi a métalliser certaines Christmas songs (« We Three Kings » et « Oh Come Oh Come Emanuel ») mais plus on avance dans l’écoute du disque et plus on a droit à de la soupe avec claviers sirupeux et chant solennel (c’est qu’il y met du cœur à l’ouvrage et chante ça avec le plus grand sérieux du monde notre cher Robert) pour finir en beauté sur « Come All Ye Faithful » (si on réussit à tenir jusque là). Nul doute que ce disque sera un merveilleux cadeau pour vos parents ou grands-parents voir arrière grands-parents s’ils sont fans des chansons de Noël de Tino Rossi par exemple, parce que Rob a quand même une belle voix, même si je doute que le premier morceau, plus heavy que le reste et avec un chant plus criard, plaise particulièrement à vos aïeux.

Ce qui fait peur avec ce disque, c’est le 3 sur la pochette. Parce que je veux bien qu’Halford s’amuse à enregistrer un disque de Noël comme un espèce d’exercice de style ou une récréation, mais j’espère qu’il ne considère pas véritablement cette chose comme son troisième album solo (apparemment non vu que cette chose semble mal distribuée). Quoiqu’il en soit, pas de surprises, l’idée était consternante, le résultat l’est tout autant. Mais je viens d’apprendre il y a peu une nouvelle qui l’est encore plus : il est prévu pour les fêtes de fin d’année une compilation intitulée We Wish You A Metal Xmas And A Headbanging New Year réunissant plusieurs grands noms du metal et du hard rock et où on aura notamment le privilège et la joie (sic) d’écouter Dez Fafara (Devildriver) nous interpréter « Rudolph The Red Nosed Reindeer » ainsi que Chuck Billy (Testament) avec Scott Ian (Anthrax) pour nous offrir une version de « Silent Night » qui promet d’être épique. Faut-il en rire ou en pleurer ?

  1. get into the spirit
  2. we three kings
  3. oh come o come emanuel
  4. winter song
  5. what child is this
  6. christmas for everyone
  7. i don’t care if it’s christmas night
  8. light of the world
  9. oh holy night
  10. come all ye faithful
Up Next

Groupes cités dans la chronique

3 Commentaires

  1. dimegoat says:

    oh…my…God..

  2. leo says:

    J’ai écouté une chanson sur le sampler Rock Hard, j’ai passé direct.
    J’ai beau adoré Rob et Judas, là c’est du grand n’importe quoi…

  3. Angrom Angrom says:

    Mon bon vieux Rob tu es tombé bien bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *