Vessel Of Iniquity – S/T

Pas de commentaires      296
Style: black/death/noiseAnnee de sortie: 2018Label: Sentient Ruin Laboratories

Après Rotting Sky, Sentient Ruin Laboratories poursuit sa recherche des groupes les plus jusqu’au-boutistes, nous dénichant cette fois Vessel Of Iniquity, one-man-band anglais officiant dans un douloureux mix de black, de death et de noise. Une ode à la destruction qui devrait vous faire fondre le cerveau par les oreilles.

Trois titres pour un quart d’heure de magma sonore fait de riffs dissonants couplés à une atmosphère suffocante créée par une utilisation conséquente des sons électroniques, allant bien entendu du côté du drone ou du harsh noise. Le carnage démarre avec le bien nommé « Void Of Existential Terror », effroyable titre d’ouverture où le mélange des éléments et de cette voix venue tout droit des enfers fait déjà son effet.

« When Even Nothing Is Something » renforce encore le chaos dans davantage de blasts dévastateurs, la souffrance va crescendo, en accord avec l’intensité déployée ici. Enfin, « Choronzon » nous offre une vision ralentie de l’ultra violence, l’ambiance abyssale se voit ici plus insidieuse, collant la frousse dès son entame avec ses voix déformées pour finalement nous entraîner dans un inextricable trou noir en slow motion.

Une fois de plus, Sentient Ruin nous a déniché un groupe aussi exigeant qu’abominable, revisitant le concept de violence musicale. Réservé aux fans de Gnaw Their Tongues et autres groupes pour qui la destruction massive est le dada.

  1. Void Of Existential Terror
  2. When Even Nothing Is Something
  3. Choronzon

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *