Pvris – Hallucinations (EP)

Pas de commentaires      365
Style: Electro Pop SombreAnnee de sortie: 2019Label: Warner

Pvris (prononcez pAris) et moi, c’est un peu un rendez-vous manqué depuis leurs débuts. Leur premier album sorti en 2014, White Noise, a pourtant fait l’objet d’un très correct succès critique, et le style pratiqué par le groupe, mélange d’électro assez dark et de rock avait sur le papier tout pour me séduire. Mais ce genre de musique  se doit à mon sens de faire preuve d’une capacité d’accroche particulièrement optimale pour fonctionner, et de ce point de vue malheureusement, il manquait quelque chose à ce premier album.

Le deuxième album du groupe, All We Know of Heaven, All We Need from Hell, paraissait ensuite en 2017, et je trouvais personnellement d’intéressantes qualités à plusieurs titres (les premiers en particulier), mais j’avais tout de même du mal à rester captivé sur la longueur de l’album entier. C’est donc sans enthousiasme particulier que j’ai posé mes oreilles sur le dernier EP digital du groupe et ses 5 titres sortis cette année et apparemment agrégat de démos initialement mises de côté à différentes périodes de la vie du groupe.

Et ce fut la claque immédiate, notamment avec le morceau-titre absolument imparable, avec ses basses puissantes, son refrain irrésistible. Plus pop que jamais, le groupe a cette fois réussi à trouver le bon dosage électro pop avec une qualité d’accroche au sommet. « Nightmare » est presque aussi réussi, mais c’est surtout le formidable « Death of Me » qui a plié l’affaire pour moi. Certainement le single de l’année, je ne vois pas comment quelqu’un de normalement constitué qui sait apprécier un peu de pop électronique par moments, pourrait ne pas succomber totalement dès la première écoute… D’autant que le groupe, comme en témoignent les clips visibles ci-dessous, garde une part sombre qui le rend d’autant plus intéressant même s’il est évident qu’on se situe là dans un genre assez « pop-corn » en lui-même.

Les deux derniers titres sont malheureusement un peu plus convenus, la ballade « Things are Better » étant certainement le titre le moins intéressant des 5,  mais permettant tout de même à la chanteuse Lynn Gunn de s’illustrer d’une belle façon. « Old Wounds » redresse heureusement la barre, dans une veine plus atmospherico-dark proche des excellents Purity Ring, sans qu’on atteigne le niveau infectieusement imparable des 3 premiers titres. Cet EP n’en reste pas moins à mon sens un met de choix en matière de pop ou musique « grand public » parmi les sorties 2019.

« Hallucinations » et « Death of Me » comptant certainement parmi les meilleurs morceaux (en tant que singles) que j’aurais entendus cette année dans le genre électro pop, autant vous dire que je guetterai le prochain album de Pvris avec une grande attention cette fois… Ça pourrait bien être la bonne!

Tracklist :
01 – Hallucinations
02 – Nightmare
03 – Death of Me
04 – Things are Better
05 – Old Wounds

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *