Stray From The Path – Internal Atomics

3 Commentaires      735
Style: hardcore/metalAnnee de sortie: 2019Label: UNFD

Et de neuf albums pour Stray From The Path (et encore je ne compte pas l’album live qu’ils ont sorti il y a quelques mois) ! Le temps passe si vite que je n’avais même pas encore pu écouter Only Death Is Real, précédent album du groupe (alors que j’avais chroniqué Subliminal Criminals, 2015). Désormais signé sur UNFD, le groupe de Long Island se maintient depuis pas mal d’années dans sa recette mixant hardcore metal et vocaux quasi rappés déclamant ses textes toujours essentiellement basés sur la société actuelle, la politique ou encore la religion (sur « Second Death », titre aux lyrics qui dénoncent ouvertement les abus au sein de l’Eglise).

Des thématiques fortes allant de pair avec la puissance de frappe du groupe. Officiant toujours dans une fusion hardcore metal assez lourde, menée par un guitariste accordé plus bas qu’à l’accoutumée tandis que le bassiste et le batteur qui savent distiller une belle dynamique, Stray From The Path évoque toujours une version brOOtale de Rage Against The Machine (avec quelques gimmicks de guitare dans l’esprit comme pendant « Something In The Water »).

La recette du groupe n’a pas bougé d’un iota mais est toujours aussi détonante, nerveuse et tendue avec un Drew York toujours ultra charismatique derrière le micro. Il sera d’ailleurs ici suppléé par deux invités qui viendront décupler la violence des titres sur lesquels ils interviennent: Brendan Murphy de Counterparts sur « Kickback » et Matt Honeycutt de Kublai Khan sur « Double Down ». Bref, peu de surprises mais une efficacité maintenue à son maximum, les amateurs du groupe seront ravis, les novices pourraient bien être conquis…

  1. Ring Leader
  2. Kickback
  3. The First Will Be Last
  4. Fortune Teller
  5. Second Death
  6. Beneath The Surface
  7. Something In The Water
  8. Holding Cells For The Living Dead
  9. Double Down
  10. Actions Not Words
beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. krakoukass krakoukass says:

    Très sympa en effet cet album! Ca me fait un peu penser à du Reveille aussi avec ce côté néo-rap-métal assez prononcé.

  2. bennythunders says:

    Ils ne sont pas Australiens. Bon album.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *