#Suède

Grand Magus – Hammer Of The North

Ne connaissant pas du tout Grand Magus, c’est l’écoute d’un titre sur le sampler d’un mensuel bien connu que j’ai fait connaissance avec le groupe. En l’occurrence, c’est le titre d’ouverture de ce nouvel album, « I, The Jury » qui a su dès la première écoute trouver grâce à mes oreilles, me séduisant par son coté accrocheur et efficace, et qui m’a donné envie d’approfondir un peu plus en découvrant l’album entier, « Hammer Of The North », cinquième « méfait » de ce trio suédois.
Et force est de constater que tout l’album est du même tonneau que le titre d’ouverture à savoir [...]

Dark Tranquillity – We Are the Void

Pour être honnête, je m’étais plutôt désintéressé de Dark Tranquillity après un Character sympathique mais bien prévisible… Impossible de donner mon avis sur Fiction, le précédent album des suédois dont je n’ai toujours pas à ce jour écouté la moindre note. Rien ne me prédestinait donc à écouter et chroniquer ce nouvel album. C’est pourtant par une nuit d’insomnie et de désœuvrement, que je me suis retrouvé à tenter une écoute de We are the Void sans en attendre quoi que ce soit, prêt à arrêter l’expérience au premier bâillement dont j’étais sûr qu’il ne mettrait pas longtemps à [...]

Dynazty – Bring the Thunder

Oh bonneu mèreu, là, y’a du lourd. Des Suédois au patronyme un peu à la con, sans doute inspiré d’un album de Kiss. Un logo qui fleure bon les clichés heavy rock des 80’s. Un dénommé Rob Amour à la guitare – bon, pourquoi pas. Un certain Joey Renard à la basse – à la rigueur, on en a vu d’autres. Nils Molin au chant – là, rien à dire, ne cherchons pas la petite bête. Mais, tout de même, George Œuf à la batterie…
Comment voulez-vous que j’aborde pareil groupe au moment de le chroniquer ? Ben en [...]

Diablo Swing Orchestra – Sing-Along Songs For the Damned and Delirious

Riot Opera, ça décrit tellement bien l’expérience musicale délurée et délirante que représente Diablo Swing Orchestra (DSO pour les intimes). Expérience qui fut grandement encensée sur les pages d’eklektik, dès leur premier album, par notre ami Oyc qui s’en délecta en l’accompagnant de quelques poivrons. Il ne fut pas le seul à congratuler ces Suédois, votre serviteur aussi se félicitant de la découverte mais relevant cependant que le début explosif de ce Butcher’s Ballroom occultait une légère chute de tension vers la fin.
Avec Sing-Along Songs For The Damned and Delirious, DSO a construit un ensemble plus homogène qualitativement [...]

Innocent Rosie – Bad Habit Romance

J’t’en foutrais de l’innocence ! Une belle salope comme les autres La Rosie ! Dévergondée, vicieuse et prête à corrompre tous ceux qui tomberont dans ses filets.
En même temps, c’est celles-là, au fond, qu’on préfère même s’il est hors de question de leur passer la bague au doigt.
La question qui se pose est alors de savoir combien de chaudes nuits on serait prêt à passer en compagnie de cette chaudière.
Ça fait un bon moment que Guns N’ Roses n’a plus le mordant des premières années. Ça fait également un bon moment que, pour qui veut retrouver [...]

Katatonia – Night Is the New Day

« Vendu » un peu pompeusement comme le meilleur album de metal de ces dernières années, par leur ami de longue date Mickaël Akerfeldt, ce nouvel album de Katatonia arrive enfin trois ans après le précédent et très réussi The Great Cold Distance.
On ne s’attardera pas sur la déclaration du leader de Opeth, qui ne doit visiblement plus écouter beaucoup de disques pour en arriver à une telle assertion pleine d’excès. N’allez pas pour autant croire que ce nouvel album des suédois n’est pas à la hauteur. Loin s’en faut.
On retrouve en effet immédiatement ce qui fait la force [...]

Totalt Javla Morker – SöNdra & HäRska

Après une décennie d’activisme, les trop méconnus suédois de Totalt Jävla Mörker (nom fleuri signifiant Total Fucking Darkness) sortent peut-être enfin l’album qui va les faire sortir de l’ombre ! (hohoho !) D’obédience crust/punk/hardcore/danstagueule, la musique du groupe se voit désormais affublée de pas mal d’autres influences comme des ambiances glaciales qu’on aurait pu retrouver dans un album de black (l’intro de Dödsdemokratier) ou encore, plus évidents, de gros ralentissements rythmiques comme si l’on se retrouvait soudain dans un vieux Cult Of Luna (Vem Formar Din Syn Pa Världen ou Ett Vacket Landskap Af Ensamhet par exemple), d’autant plus [...]

Necrophobic – Death to All

Dawn qui traîne à refaire surface (putain je leur casserais la tête à ces faignasses !), Dissection et Sacramentum faisant partie du passé, Necrophobic avait un bon coup à jouer en 2006 pour se positionner sur le podium. Pourtant, Hrimthursum ne m’a pas convaincu. Je n’ai donc pas accueilli son successeur avec la flamme dans les yeux.
Et puis là, comme dans les téléfilms à 2 balles dont la trame est cousue de fil blanc, vlatipa que je me prends à trouver ce Death to all comme l’une des meilleures sorties du genre. Le genre ? Pour ceux qui [...]

Fever Ray – Fever Ray

Pour être franc, je suis rarement sensible au revival de la pop synthétique des années quatre-vingt. Je ne sais donc pas vraiment ce qui m’a orienté vers l’écoute de ce Fever Ray (projet « solo » de Karin Dreijer, membre du duo The knife) mais je n’ai pas regretté le voyage, charmé par un disque empreint d’une poésie sensible et rare.
La musique de Fever Ray est plutôt simple, basée sur une rythmique souvent lente, elle s’articule autour de samples répétitifs permettant à la chanteuse de dessiner des arabesques vocales d’un impact certain sur l’auditeur. Le résultat en devient [...]

Inevitable End – The Severed Inception

J’aime quand un disque de death metal commence a m’attaquer comme un bull dog enragé et ne me lâche pas durant toute sa durée. Brutal et hargneux. Des riffs bien alambiqués dans la tradition du death metal américain lié à un petit côté suédois dans le grain des guitares (on ne renie pas son pays d’origine). Comme si Origin se frittait violemment avec Nile pour finalement se réconcilier et donner naissance à un groupe suédois de qualité, Inevitable End.
Je n’ai pas franchement accroché au dernier disque de death progressif que Relapse a sorti, j’ai nommé celui d’Obscura car [...]