Doro – Classic Diamonds

Pas de commentaires      909
Style: heavy metal symphoniqueAnnee de sortie: 2005Label: AFM Records

Intégrer un orchestre symphonique sur des morceaux metal est devenu monnaie courante. Des valeurs sûres de la scène metal s’y sont mis avec plus ou moins de bonheur. Maintenant un artiste de la planète metal qui se met à mixer sa musique avec une orchestration symphonique, ça n’étonne que les types qui sont restés 10 ans à l’écart de toute forme de civilisation. Cette chère Doro est donc, d’une certaine façon, en retard sur la vague symphonique. Au moins on ne la blâmera pas d’avoir surfé sur la mode. On ne peut plus vraiment parler de mixage symphonico-metallique dans le cas de ce Classic Diamonds, car ici point de guitare électrique saturée, instrument de base s’il en est à toute musique metallisante.

Avec ce Classic Diamonds, la belle allemande nous propose de la nouveauté et de la transformation. Transformation tout d’abord des morceaux les plus célèbres de Warlock, son ancien groupe : «I Rule The Ruins», « Für Immer », « Metal Tango » ou « All We Are », d’autres morceaux tirés de sa carrière solo : « Love Me In Black » ou « Burn It Up ». Transformation aussi d’un hymne de Judas Priest, il s’agit de « Breaking The Law ». La nouveauté c’est que l’ex-Warlock propose ici des titres tout à fait inédits comme la ballade « Let Love Rain On Me ».

Attention, je tiens à préciser tout de suite que ce Classic Diamonds est un disque piège. Vous savez, le genre de disque qui, quand vous faites une écoute furtive des premières pistes, par exemple sur une borne d’écoute dans un de ces grands supermarchés de la culture nommé FNAC, vous vous dites : « Excellent, j’achète ! ». Mais c’est là où est le piège, dans la vile opération de mettre les titres les plus pêchus, et aussi les meilleurs, au début.

Les choses commençaient donc plutôt bien. « I Rule The Ruins » est réjouissante. Le passage très typé corrida avec renfort de cuivre saillant sur « Metal Tango » est réussit. La reprise du « Breaking The Law » du Priest commence de façon surprenante à la guitare acoustique jusqu’à ce qu’au bout de 1min45 les cordes explosent pour reprendre le thème ultra connu. Seul point d’ombre, le grand (dans le sens figuré bien sûr) Udo Dirkschneider (U.D.O., Accept) venu accompagner Doro de sa voix de gargouille. Malgré tout le respect que j’ai pour le bonhomme, je ne le trouve pas à sa place sur cette reprise. Udo + orchestre ? Equation ratée, je trouve. Doro aurait du préférer rester toute seule comme Lorie (désolé) pour interpréter vocalement cette reprise. Et puis ça continue avec « All We Are », véritable hymne, orchestre ou pas, un hymne reste un hymne. « Für Immer » est délicieuse et vraiment émouvante. Le genre de ballade incontournable, pas comme le titre inédit « Let Love Rain On Me », pure mièvrerie avant un « Burn It Up » aux cordes saillantes.

Le problème c’est que passé la 7ème piste, « Burn It Up », on tombe plus dans la ballade sirupeuse et la sucrerie acoustico-ronflante que dans l’interprétation classique de tubes metal. Pouaahhh quelle horreur tout cela sent trop le bon sentiment. On a donc tendance à piquer du nez vers la fin et on n’accordera pas plus d’attention à « Love Me In Black » qui finalement n’apporte pas grand chose par rapport à l’original. Une fin plutôt insignifiante donc.

Si bien que je me demande si ces interprétations « classiques » étaient vraiment utiles. Ce Classic Diamonds est donc plus une curiosité pour les fans de l’Allemande. Une bonne moitié du disque sympathique, c’est déjà pas mal, mais insuffisant pour qu’un amateur occasionnel de la belle s’y intéresse.

  1. i rule the ruins
  2. metal tango
  3. breaking the law (judas priest cover)
  4. all we are
  5. für immer
  6. let love rain on me
  7. burn it up
  8. tausend mal gelebt
  9. i’m in love with you
  10. undying
  11. love me in black
  12. always live to win (bonus track)
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *