Tarantula Hawk – Album 2

9 Commentaires      1 750
Style: post-rock/metal transcendantal et uniqueAnnee de sortie: 2003Label: Neurot Recordings

Originaire d’Amérique du Nord, la « Tarantula hawk » est une petite guêpe charmante et affectueuse qui pond ses oeufs dans des tarantules qui servent alors d’hôte et de nourriture à leurs larves.
C’est en 1998 à San Diego que Tarantula Hawk voit le jour. Après le départ de l’un de ses fondateurs, le groupe continue l’aventure sous la forme d’un trio (guitare, basse, batterie) et restera sur cette formation. Leur premier album sous le bras, le groupe va accroître sa popularité dans la communauté underground américaine en accompagnant Neurosis, High on Fire ainsi que Dystopia sur les routes. Sorti chez Neurot Recording, ce 2ème album est un voyage initiatique, un patchwork de toutes les émotions humaines. Avec Tarantula Hawk, préparez vous à découvrir la peur, la joie, à frôler la folie et à vous égarer dans les dédales de l’esprit humain.

Ce deuxième album, entièrement instrumental, comporte cinq titres lorgnant vers les six minutes (le dernier morceau se finit sur un sample de plus de 30 minutes). Il n’est pas évident de décrire la musique de Tarantula Hawk. Néanmoins l’image de King Crimson des 70s copulant avec Neurosis dans une étendue désertique leur colle assez bien. Je m’explique, le groupe expérimente sur chaque morceau en utilisant des claviers totalement barges pour un son rappelant le rock progressif des années 70. Remuez tout cela, rajoutez un zeste de groove rampant et cauchemardesque, vous obtenez la bande son idéale de l’au-delà. Chacun des membres participent à la création des sons de clavier et orgue. De leurs recherches fructueuses résultent de longues plages ambiantes tortueuses et suffocantes, qui laissent place à des passages bien plus énervés. Les guitares font alors leur apparition pour venir se greffer sur l’ossature hybride des claviers, créant ainsi un véritable ouvrage psychédélique et violent. Le batteur effectue un travail d’orfèvre rythmique, enfantant à la batterie un son presque tribal totalement en symbiose avec leur musique mystique et rituelle.

Cet album est un ovni musical et ne plaira sans doute pas à tout le monde car même si leur musique reste accessible, l’ouverture d’esprit est obligatoire pour cette immersion totale dans l’inconnu. Mais une fois que vous aurez pris le temps de connaître et d’apprécier les expériences musicales de ces trois dingues, vous en ressortirez transfiguré.

Vous pouvez aussi vous procurer sur leur site deux lives conceptuels qui devraient vous prouver l’originalité de leur musique. Ces deux lives sont téléchargeables gratuitement avec leur pochette. Alors pourquoi se priver !!! Actuellement le groupe travaille à l’élaboration de leur troisième album.
Finalement ce qui est jouissif avec Tarantula Hawk, c’est qu’on peut s’attendre à tout !!!

  1. title 1
  2. title 2
  3. title 3
  4. title 4
  5. title 5
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

9 Commentaires

  1. kollapse says:

    yep j’ai ce skeud depuis un moment et en effet c’est un excellent disque! Hypnotique, tribal, trippant, ce skeud est un véritable voyage unique et qui plaira à celui qui aura fait l' »effort » de s’être plongé dedans quelques fois…pour y retourner ensuite, étant donné que la chose est très addictive…et à consommer sans modération jepux vous le dire! 18/20

  2. leworm says:

    Quitte a delirer sur quelque chose de différent et progressif, je vote Pour le dernier Porcupine Tree…

  3. kollapse says:

    j’espère capter de l’ironie dans tes propos car dans le genre rien à voir ensemble, Tarantula Hawk et PT se posent là…

  4. Neurotool says:

    Un album qui plaira aux inconditionnels du label Neurot records!
    Mais aussi aux aventureux, aux curieux, etc…
    Pour ma part, acheté par hasard , et finalment grande découverte! Si vous souhaitez perdre vos repères durant une p’tite heure foncez le dépaysement est assuré!!!

  5. AlcheMist says:

    J’ai chopé les deux mp3s en téléchargement. Dépaysement garanti et véritable expérience sonore.

  6. wakos says:

    Une fois le surprise de la 1ère écoute passée, je dirai que ce groupe (que je ne connaissais pas du tout) ainsi que sa musique est hypnotisant voir par moment malsaint … mais en tout cas, un très bon album que l’on se doit d’écouter au moins quelques fois avant de pouvoir en faire sa critique (en tout cas en ce qui me concerne).

  7. damien luce says:

    Un petit commentaire un an aprés eheheheh, j’ai oublié de mettre que tarantula hawk a du bouffer des doors dans ses influences, voilou !!!

  8. Faya says:

    Un disque époustouflant, d’une richesse inouie, qui marie des influences musicales parfois antinomiques (ca passe d’un plan metal épileptique à un drone psychédélique qui nous laisse pantois), un SON, une originalité à toute épreuve… Grandiose, le meilleur disque que j’ai découvert en 2007 sans hésiter. Inactifs depuis 5 ans, ces bâtards… Revenez.

  9. damien luce says:

    Bon et bien on l’attend toujours ce troisième album !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *