Calligram – Askesis

Pas de commentaires      284
Style: blackened hardcoreAnnee de sortie: 2017Label: Basick Records

Groupe international, comprenant des membres italiens, brésiliens et français, basé à Londres, Calligram s’est fait remarqué par Basick Records, label autrefois très en vue (mais beaucoup plus discret ces dernières années) en matière de metal à tendance progressive voire djent (qui a vu éclore de nombreux groupes talentueux comme The Arusha Accord, Devil Sold His Soul ou encore No Made Sense) . Rien à voir chez ce jeune groupe officiant plutôt dans un blackened hardcore particulièrement féroce.

« Della Mancanza » donne le ton: vocaux black metal acérés sur une rythmique ultra intense faite de riffs chaloupés puis de blasts furieux, les parties ralenties à mi-chemin feront elles aussi bien mal. Difficile de passer après une ouverture-uppercut aussi intense mais Calligram va s’employer à maintenir sa musique à un très haut niveau qualitatif. « Sinking Into Existence » va en effet reprendre les éléments les plus in-your-face du premier titre mais va partir dans des trémolos plus aériens dans une optique plus post-black metal avant de nouveau venir pilonner de lourds riffs puis de nous gratifier d’un break terrifiant avec lente montée avant explosion finale.

Une entame bien troussée et une bonne impression qui va se poursuivre avec « Scourge », titre à l’intro la plus black metal (avec rires expressifs de rigueur) avant de poursuivre de manière aussi rugueuse qu’atmosphérique, le mélange prend une nouvelle fois grâce à cette accroche immédiate et ce nouveau break ralenti à mi-morceau, bien sinistre jusqu’au final. Suite à cette tornade, Calligram la joue calme le temps de l’interlude « Murderess » avant de revenir à sa folie le temps du très court (mais furieux) « Entwined », terrassant tout ce qui passe à sa portée en un peu plus d’une minute 30. Enfin « Lament » conclue cet excellent album via des méandres d’agression et de passages doom plus sereins (en apparence) pendant huit minutes condensant tout le savoir-faire (entendu jusqu’alors) du groupe.

Même si seulement six titres ça peut paraître peu, Calligram les a densifiés de manière à ce que l’on ne se rende pas compte qu’il y en a si peu ! Et c’est bien le cas, Askesis est aussi frontal que baigné dans une ambiance délétère, violente mais habitée d’une certaine angoisse. Une douloureuse fessée qui va nous laisser l’arrière-train rougi pour un bon moment !

  1. Della Mancanza
  2. Sinking Into Existence
  3. Scourge
  4. Murderess
  5. Entwined
  6. Lament

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *