Leeched – You Took The Sun When You Left

1 Commentaire      326
Style: hardcore/grindcore avec des touches indusAnnee de sortie: 2018Label: Prosthetic Records

Premier album pour Leeched, Faisant suite à son premier et impressionnant EP Nothing Will Grow From The Rotten Ground, You Took The Sun When You Left est un bon mur de violence qui devrait réjouir les amateurs de pavés dans la tronche. Décrit comme les « Nails anglais », le trio de Manchester déverse donc un mix de hardcore et de grindcore, le tout boosté par un son gonflé aux stéroïdes et mené par la voix ultra rocailleuse de son vocaliste. Mais Leeched ne se contente pas de faire le « Nails bis », le trio apprécie en effet les sorties de piste, pour mieux nous surprendre…

Après un début d’album très douloureux et expéditif, avec des titres aussi lourds que courts avec d’excellents passages plombés (« The Stone And The Steel » allant presque chercher du côté du beatdown sur sa première partie), Leeched propose quelque chose d’autre d’aussi convaincant. « Guilt » introduit un surprenant son de basse façon Godflesh, un aspect indus qui se marie particulièrement bien avec la lourdeur des riffs des anglais. Même chose avec « A Mouth Full Of Dirt » au riff introductif plutôt catchy se mutant soudain dans une enveloppe menaçante (chose qui se réitérera avec l’étrange « Book Of Sand », qui servira surtout d’intro à « Raised By Lead », tornade de violence viscérale aux variations de tempo).

L’étiquette comparative avec Nails est, vous l’aurez compris, un peu réductrice (bien qu’on en retrouve quelques similitudes, notamment sur le premier tiers du morceau-titre). Leeched débute son album comme si l’on allait avoir affaire à un gros grind bas du front mais démontre un vrai sens de la composition et dégage finalement une aura singulière, entre assauts de violence et passages quasi anxiogènes (« Harrow The Pastures » et son final noisy). Un premier album dévastateur de la part d’un tout jeune groupe (formé l’an dernier !), de quoi se dire qu’à ce train-là, la suite devrait faire encore plus mal !

  1. Cripple The Herd
  2. Rope
  3. The Stone And The Steel
  4. By The Factories
  5. Guilt
  6. A Mouth Full Of Dirt
  7. Born In Sand
  8. Raised By Lead
  9. Hollow-Point Weddings
  10. Harrow The Pastures
  11. You Took The Sun When You Left

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. cava76 says:

    Belle découverte en effet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *