Pound – ••

Pas de commentaires      278
Style: instrumental math metalAnnee de sortie: 2019Label: Silent Pendulum Records

Pound est un duo de Seattle qui a récemment atterri sur Silent Pendulum Records, label dont s’occupe Michael Kadnar, aussi batteur de Downfall Of Gaia à ses heures perdues. Et à deux, ils en font un boucan ! Si Michael Sticknet martèle son kit de batterie comme un forcené, son compère Ryan Schutte malmène lui sa guitare, enfin sa « 9 string baritone guitar », soit une espèce de combo de guitare et de basse à neuf cordes lui permettant une multitude de possibilités. Et c’est ce qu’il va s’employer à faire sur ce nouvel album !

Car Pound est une étourdissante découverte, les deux gars s’étant mis d’accord sur un objectif: donner des convulsions à tous les auditeurs de leur musique ! Dès l’entame de « x-.+.+.x-.+.x-.x-.+ » (oh oui ils sont aussi relous dans leurs titres de morceaux !), on sait que l’on va devoir souffrir un peu pour comprendre quelque chose. Le math metal instrumental de Pound est massif et très chaotique, un peu comme si Meshuggah et Behold… The Arctopus (un autre adepte des guitares à plein de cordes) se tiraient la bourre pour savoir qui va faire défaillir l’auditeur le premier. Devant l’avalanche de notes et le poids de celles-ci, pas d’autre choix que de s’avaler un grand verre d’eau avant d’y retourner.

Mais heureusement Pound n’a pas oublier de mettre du groove dans son chaos, en résultent de nombreux passages un peu plus compréhensibles (pendant par exemple « x-_-x-_.+._- » et sa séquence quasi djent lui servant de conclusion), tantôt ralentis pour un aspect sludge des plus réjouissants (la conclusion de « x-xx-x—x-x—x-x— » ou l’interlude « xx_.+-x_ _ ») au milieu de ces innombrables breaks. Bordélique en apparence, cet album fourmille pourtant de détails, preuve de la minutie des deux gaillards pour composer ces huit compos on ne peut plus complexes. Pas de recherche de mélodie catchy, ni de formatage couplet-refrain, Pound déroule avec une incroyable technique un mur sonore créant un mélange de genres unique plutôt éreintant aux premières écoutes, hypnotique une fois la bête maîtrisée. Un album ultra dense qui devrait vous laisser un peu hagard après coup.

  1. x-.+.+.x-.+.x-.x-.+
  2. x-_-x-_.+._-
  3. x-xx-x—x-x—x-x—
  4. –x–xxx–xx–x–xxx–xxx
  5. xx_.+-x_ _
  6. x..^..x-x..^..x-x..^..x-x..^..x-
  7. x-_x-_x-x-x-_x-_x-_x-x-_x-x-
  8. x_–_+_–_x_–.+_–_x_–+_–

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Commentaires sur le forum :

Commencez la discussion sur notre forum: