Microwave – Death Is A Warm Blanket

1 Commentaire      1 145
Style: rock alternatif/emo/grungeAnnee de sortie: 2019Label: Pure Noise Records

Les années 90 ont la cote en ce moment, que ce soit avec le retour du néo metal ou avec le grunge. C’est ici le second style qui nous intéresse avec Microwave, groupe d’Atlanta découvert pour ma part il y a trois ans avec son Much Love (contenant l’entêtant single « Vomit »). Plus emo qu’autre chose à ses débuts, voilà que le quartet a opéré un virage total en se dirigeant vers les cheveux gras, les chemises à carreaux sales et trop grandes et les thèmes désenchantés.

Car les lyrics de ce Death Is A Warm Blanket sont puissants, le chanteur Nathan Hardy étant passé ces dernières années par des problèmes de santé assez importants complétés par l’impossibilité de payer ses soins (merci la sécu). Autant dire alors que cet album contient tout le ressenti du gaillard (aujourd’hui remis), soient la douleur, la frustration, le désespoir ou encore la colère. « Leather Daddy » matérialise d’ailleurs pas mal de ces émotions dans un même écrin: de son intro acoustique toute en retenue, ce premier titre explosera ensuite avec un effet catharsis communicatif avec quelques cris carrément hardcore et une mélodie ultra fédératrice.

La suite fera peu ou prou dans la même optique avec un soin particulier accordé aux mélodies accompagnant des passages plutôt rageurs (« Float On The Top » aux couplets ayant des faux-airs d’Eels avant de lâcher les chiens sur le refrain ou l’excellent « The Brakeman Has Resigned », plus hardcore et contenant un refrain mémorable). Cette première partie d’album vaut aussi pour ses titres les plus nostalgiques comme l’urgent « DIAWB » ou le distordu/désespéré « Hate TKO », nous balançant pas mal d’émotions.

Des émotions qui apparaissent plus introspectives ensuite avec des titres comme « Pull » ou « Love’s Will Tear Us Apart », deux titres plutôt calmes où l’on sent que le vocaliste y cale beaucoup de lui-même. Les efficaces « Mirrors » puis « Carry » remettront un peu plus d’entrain à cet album avant que « Part Of It » ne vienne le conclure avec puissance et tripes, surtout lorsque l’on connaît ce qu’a traversé le frontman avant de l’enregistrer.

Death Is A Warm Blanket est au final un excellent album blindé de tubes, des tubes très variés puisque l’on passe allègrement d’une énergie (parfois bien nerveuse) communicative à des mélodies plus douces sans qu’aucun déséquilibre ne soit perçu. Sans forcer les émotions larmoyantes (comme cela aurait pu arriver vu le contexte de composition) ni oublier les refrains efficaces dont il est coutumier, Microwave a changé, Microwave a grandi. Un excellent album.

  1. Leather Daddy
  2. Float On The Top
  3. DIAWB
  4. The Brakeman Has Resigned
  5. Hate TKO
  6. Pull
  7. Love’s Will Tear Us Apart
  8. Mirrors
  9. Carry
  10. Part Of It

Bandcamp

beunz
Up Next

Commentaire

  1. krakoukass krakoukass says:

    Personnellement j’ai du mal à y entendre du grunge mais qu’importe je trouve ça vraiment bon !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *