Okkultokrati – La Ilden Lyse

Pas de commentaires      378
Style: black n'roll/crustAnnee de sortie: 2020Label: Southern Lord

Quatre longues années se seront écoulées depuis l’excellent Raspberry Dawn, soit la rencontre sauvage du black metal, du punk, du rock n’roll et d’influences davantage gothiques dans un même écrin décadent. Son successeur La Ilden Lyse (« laisse le feu brûler ») annonce tout de suite que les norvégiens ne souhaitent pas changer leur recette à base de riffs répétitifs Mötörheadiens sur fond d’atmosphères embrumées, bref pas de quoi se dépayser ici !

Depuis Night Jerks (2014), les nappes de synthés font partie intégrante de l’univers d’Okkultokrati. Sur Raspberry Dawn elles prenaient même encore plus de place, et ce sera à nouveau le cas ici. Ces parties atmosphériques accompagnent donc ces compos souvent froides et hostiles, voire prennent les devants lors d’étonnants breaks (le rugueux « Grimoire Luciferian Dream ») et injectent même une inattendue dose émotionnelle (épique sur les fabuleux « Loathe Forever » et « Lunatics – Mondsüchtig »).

Dionysiac, le vocaliste mène cette danse infernale toujours avec ce même charisme, insufflant (et rotant même en intro de « Thelemic Threat ») cette dose punk venant du froid avec sa voix aux râles arrachés (comme sur le bien nommé « Freezing Vortex Death Dreamer » au riff principal très accrocheur). Ses collègues l’accompagnent de rythmiques pouvant apparaître comme basiques au premier abord mais contrastées par de puissantes mélodies pendant leurs chorus (« Kiss Of Death » par exemple, où l’on trouve aussi un sinistre pont), il se dégage une violence primaire devenant peu à peu hypnotique malgré l’aspect souvent planplan des riffs se transformant finalement en aura menaçante.

Bref, Okkultokrati fait un retour convaincant bien que sans réelle surprise, le feu de l’enfer brûle, voire ronronne au milieu de ce blizzard tout norvégien qu’il est. Vous l’aurez compris, le résultat est donc un peu tiède par rapport à son incroyable prédécesseur mais offre tout de même d’excellents sursauts. Quelques uns de plus et on tenait là l’un des albums de l’année !

  1. Thelemic Threat
  2. Grimoire Luciferian Dream
  3. Loathe Forever
  4. Freezing Vortex Death Dreamer
  5. Cold And Cruel
  6. Kiss Of Death
  7. Mother Superior
  8. Lunatics – Mondsüchtig
  9. The Dying Grass Moon

beunz
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *