#2020

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice !

Si vous suivez la scène européenne, il y a des chances que vous ayez entendu parler de lui. Ayant démarré ses activités avec De Magia Veterum (depuis 2003) et le désormais incontournable Gnaw Their Tongues (depuis 2005), le hollandais Mories/Maurice de Jong est omniprésent dans la scène UG néerlandaise et européenne. Addict à la composition, le plus souvent en solo, sortant des albums les uns à la suite des autres, créant de très nombreux nouveaux projets qui prennent le plus souvent le black metal comme élément de base (mais qui vont souvent chercher dans d’autres contrées), si l’on cherche [...]

Chadhel/Assiduous Assault – Split

Se prendre une bonne décharge de grind, c’est parfois ce qui vous permet d’embellir votre journée. Alors quand on vous propose une double-dose de grind, on ne va pas bouder notre plaisir ! Ici le genre se voit agrémenté d’influences voisines, crust et powerviolence notamment de la part de ces deux groupes qui m’étaient inconnus jusqu’alors. Chadhel vient du Québec et a commencé ses activités avec une démo en 2014 et a majoritairement sortis des splits et un album (Controvertial Echoes Of Nihilism – 2019). Quant à Assiduous Assault, il s’agit d’un groupe de San Diego contenant en ses [...]

Ett Dödens Maskineri – Det Svenska Hatet

Le crust punk et la Suède, c’est une grande histoire d’amour. Nombreux groupes proviennent en effet de là-bas, certains cultes (Anti Cimex en tête), d’autres connaissant un succès ne faiblissant pas au fil des sorties (Wolfbrigade, Martyrdöd) et une montagne de groupes plus confidentiels ne demandant qu’à être (re)découverts (au hasard Passiv Dödshjälp). Ett Dödens Maskineri (« une Machine de Mort » en français) est de ceux-là, respectant totalement les fondements du kängpunk (autre appellation du crust suédois) tout en y insérant d’autres influences au rendu plus émotionnel que la majeure partie de ces groupes.

Look Mum No Computer – These Songs Are Obsolete

Basé dans le Kent (UK), Look Mum No Computer est le projet d’un certain Sam Battle. Débuté sous la forme d’un zine, le gaillard s’est surtout fait connaître par sa chaîne youtube où il créée des machines musicales complètement folles comme un orgue constitué de Furbys (vous savez les jouets un peu creepy ressemblant à des mogwais sous crack), des synthétiseurs avec de vieilles consoles de jeux ou encore le MEGADRONE OSCILLATOR (oui), et encore beaucoup d’autres. Et à côté de ce passe-temps original et quelque peu déjanté, ce savant fou nouvelle génération produit aussi des albums. Sorti en [...]

Ante-Inferno – Fane

Jeune quartet britannique fondé en 2017, Ante-Inferno a suivi le parcours idéal dans sa jeune carrière: une démo (A Dream Of The Devil – 2017) repérée par un label (en l’occurrence Vendetta Records) et un premier album deux ans plus tard. Voici donc Fane, affirmant plus franchement les envies atmosphériques du groupe au travers d’un black metal acéré.

Fragile Figures – Silent Scars

Duo originaire de Belfort, Fragile Figures entend faire cohabiter post-punk, coldwave et post-rock, le tout enrobé d’une atmosphère cinématographique. Un projet très ambitieux matérialisé ici dans ce Silent Scars, premier EP qui voit le jour chez Araki Records et Atypeek Music, deux labels ayant habituellement des sorties très intéressantes et hors des sentiers battus.

Novae Militiae – Topheth

Sorti dans un premier temps l’an dernier sur Goathorned Productions, Topheth sort à nouveau sur Sentient Ruin Laboratories, soit le même processus que pour Gash’Khalah, le premier album de Novae Militiae. Le projet anonyme français nous offre aussi une nouvelle cover dans les mêmes tonalités rouges et noires, sauf que l’aspect religieux du premier album semble cette fois s’immerger encore plus dans un magma horrifique.

Stiriah – Into The Depths

2021 est déjà bien entamé, les sorties se multiplient déjà alors que 2020 n’a pas fini de nous livrer ses albums ! Celui-là date de décembre dernier, sorti dans une relative confidentialité mais qui a de quoi titiller les gens en mal de black mélodique. Stiriah est un quartet allemand (de Berlin) qui a connu une première vie (entre 2007 et 2011) puis qui s’est réactivé trois ans plus tard pour livrer un EP (Night Falls – 2015) et un album (Aurora – 2017) avant ce Into The Depths, sortant une fois encore en autoprod.

Te Ruki – E Tika Mateu

Du black metal polynésien, vous n’en rêviez peut-être pas, Te Ruki l’ont pourtant fait. Enregistrés à Tahiti et mixés en France les 5 titres d’E Tika Mateu n’ont pourtant pas grand chose d’ensoleillé, à l’image de la pochette qui donne le ton.
On se situe ici dans un registre à la croisée des chemins entre un Hate Forest (notamment pour les vocaux bien puissants et rugis d’Aroma qui tient aussi la guitare) et Rotting Christ, pour le côté très mélodique, puissant, et même épique, qui se dégage des compos du groupe à l’image du superbe « E Vero Teie » qui [...]

Moonworshipper – 13 Fullmoon Nights Of Loneliness

Etonnant décalage entre cette cover WTF et le style autoproclamé par Moonworshipper. Quand on dit faire de l’ « ultraviolent suicidal doom metal », on aurait pu s’attendre à un artwork aux tonalités plus sombres que cette simple photo d’un gars en polo sur un fond automnal (qu’on aurait davantage vu pour un album de rock un peu arty). Mais cela a le mérite d’interpeler l’auditeur, et c’est apparemment ce que recherche cette jeune formation française qui souhaite tout autant nous perturber au niveau musical.