#Profound Lore

Leviathan – Scar Sighted

Elle m’emmerde cette chronique… Loin d’être un spécialiste de la musique de Leviathan,  je peux même clairement dire que je n’adhère qu’assez peu à ce que propose Jef Whitehead (Wrest), leader de ce one-man band qui officie depuis 1998. Si j’ai pu goûter avec un certain plaisir son Massive Conspiracy Against All Life sorti en 2008, je n’ai pas franchement accroché aux précédentes sorties ni aux suivantes. C’est donc un peu du quitte ou double avec Monsieur Wrest et je ne me sens pas très armé pour parler de ses réalisations.

Occultation – Silence in the Ancestral House

New-York 2014. Et pourtant à l’écoute d’Occultation on se croirait transporté en arrière, dans un vieux film d’horreur des années 70, la faute à cette ambiance occulte, légèrement surannée qui se dégage de la dernière œuvre de ce combo dans lequel on retrouve (et ce n’est pas anodin) Edward Miller (aka Nameless Void), le guitariste-chanteur des géniaux psychopathes de Negative Plane. On retrouve en effet immédiatement dès « The First of the Last » ce son et ces parties de guitare si singulières et caractéristiques de son style reconnaissable entre tous.

Artificial Brain – Labyrinth Constellation

Profound Lore pour label, Colin Marston (Krallice, Behold…The Arctopus…) à la production, Paolo Girardi pour (l’excellent) artwork, Dan Gargiulo (Revocation) à la guitare… ça en fait des raisons pour s’intéresser à ce Labyrinth Constellation, premier album de ce cerveau artificiel !

Vaura – The Missing

Vaura est un groupe new-yorkais composé notamment de Kevin Hufnagel qui fait aujourd’hui partie de la nouvelle mouture de Gorguts et qui joue aussi dans Dysrhythmia, et de Toby Driver, tête pensante de Kayo Dot. Les autres membres ne sont pas issus de formations aussi prestigieuses, mais ils ne sont pas d’illustres inconnus pour autant et leur influence est capitale, puisqu’ils sont tous deux (notamment Josh Strawn, chanteur et leader de Vaura) issus d’un groupe rock à tendance gothique Religious to Damn.

Dawnbringer – Nucleus

Chris Black, ça vous dit quelque chose ? Chris « Professor » Black ! Non ? Dawnbringer est le projet le plus ancien de ce stakhanoviste de l’underground US qui rend hommage au Heavy Metal par le biais de ses nombreux groupes, à savoir High Spirits (Hard Rock/Heavy mélodique), Superchrist (Motorhead-ized Heavy Metal) ou encore Pharaoh (Heavy/Prog) mais aussi à travers son label Planet Metal. Le sieur a plus d’une dizaine d’album à son actif et plus de dix années de « carrière ». Voilà pour les présentations.
C’est le 4eme album de Dawnbringer qui nous intéresse ici. J’ai découvert le groupe avec [...]

Ash Borer – Cold Of Ages

La scène black metal américaine connait un sérieux regain de forme ces dernières années. Outre la forte activité de Leviathan ou Wolves in the Throne Room, on peut se pencher sur le cas Ash Borer qui, en l’espace de deux ans, a multiplié les sorties jusqu’à cette année 2012, date de livraison de leur premier véritable album Cold Of Ages.
Fort heureusement, multiplicité des sorties ne veut pas dire perte de qualité, au contraire même ! Le black metal atmosphérique des californiens, déjà particulièrement captivant au demeurant, prend ici une nouvelle ampleur. En seulement quatre longs morceaux, Ash Borer [...]

KEN mode – Venerable

« Allez chéri, finis ton assiette… »
« Mais Moman, v’ai plus de dents!! »
« Allez allez, pas d’histoires, finis ton parpaing et ramasse ta molaire! »
Les canadiens de KEN mode n’y vont pas avec le dos de la cuillère et dès le démarrage de « Book of Muscle » on est accueilli (cueilli devrait-on dire) par un chant arraché, une batterie en tension et une basse ronflante énorme… Les guitares et leur feeling « rock n’ roll » se surajoutent et le panorama s’annonce complet : on sait qu’on va en prendre plein la gueule pendant un peu plus de 42 minutes. La première série de [...]

Krallice – Dimensional Bleedthrough

Des ailes et la tête d’un oiseau, un morceau de visage et quelques feuilles. Le biennommé Dimensional bleedthrough se démarque à la fois du visuel presque traditionnel du premier album, mais aussi de l’héritage black metal d’une manière générale. Les riffs, maintenant immédiatement reconnaissables par leur utilisation du trémolo poussée à l’extrême, deviennent plus metal en créant plus qu’une atmosphère mais un voyage dessiné par des structures beaucoup plus variées.
Assurément, ce premier jet était un essai tant les premiers pas de Mick Barr (Orthrelm), de Colin Martson (Dysrythmia, Behold… the Arctopus) et Lev Weinstein (Astomatus) sonnent aujourd’hui dépassés, [...]

Cobalt – Gin

Du black metal pour des gens qui n’écoutent pas de black metal. Une description un peu cynique, souvent accolée à des groupes comme Cobalt, Wolves in the Throne Room, Nachtmystium, etc., qui n’ont plus de scrupule à fricoter avec des zones “fréquentables” des scènes indépendantes, que ce soit via leurs concerts ou leurs choix de collaboration. La mèche supplantant nettement la crinière sur les têtes venant s’agiter devant leurs récitals, il y a visiblement du vrai. Cela n’a jamais empêché le binôme de Denver, qui d’ailleurs ne tourne pas, de mordre à la jugulaire du conformisme avec une hargne [...]

Cobalt – Eater of Birds

A quelques semaines de la sortie du nouvel album de Cobalt (le petit Gin dont on reparlera sûrement bientôt), duo américain à cheveux courts (donc pas trve du tout), un petit retour s’impose sur leur excellent dernier méfait en date, Eater of Birds. Après un War Metal très « guerrier » et frondeur, ce deuxième album voit le duo s’aventurer sur des terres plus complexes et moins directes tout en conservant son côté mordant.
Sans doute d’un côté affiliable à la nouvelle scène post black américaine (Krallice, Wolves in the Throne Room et d’autres), Cobalt n’en oublie pas [...]