Plague Weaver – Ascendant Blasphemy

Pas de commentaires      95
Style: blackened doomAnnee de sortie: 2021Label: Autoproduction

Premier long format pour Plague Weaver, duo canadien ayant débuté ses activités en 2018 du côté de l’Ontario. Ascendant Blasphemy propose une mixture personnelle de black, de death et de doom sur fond de thématiques forcément evil vu son titre.

Et si le spectre musical paraît ouvert avec ces trois styles abordés, le duo parvient à en faire un tout très cohérent, notamment grâce au soin apporté aux ambiances bien glauques qui parsèment ces titres entre deux assauts plus incisifs (le break de « Lay Fire »). Une ambiance morbide complétée par les vocaux très variés de JC, qui entre cris déments, râles et grognements, apporte tout cet aspect diabolique recherché par le groupe.

Ascendant Blasphemy fonctionne comme un tout. Pas de single en puissance ici mais une collection de titres brutaux aux mélodies de guitares permettant d’accrocher l’oreille instantanément. Et si l’on reste souvent sur un riff répété indéfiniment (« Seek To Betray »), chaque titre possède de légères variations qui nous font rester (ici un solo, un étonnant break presque « léger » sur le très bon « Deicidal Usurper »).

Bref, Plague Weaver signe là un album qui mérite qu’on s’y attarde. Huit compos qui apparaissent comme simples et peu aventureuses dans un premier temps qui, derrière cet aspect très martial (surtout sur le mid-tempo « Of Quivering Doves »), dévoilent peu à peu leurs nuances et quelques réminiscences de Rotting Christ. Très bon !

  1. Nothing Is Sacred
  2. Lay Fire
  3. Blood Runs Not
  4. Seek To Betray
  5. Upheaval & Arson
  6. Of Quivering Doves
  7. Deicidal Usurper
  8. In Exitium Caeli

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *