Big Blood – First Aid Kit

Pas de commentaires      157
Style: Indie Rock Dream Pop Annee de sortie: 2023Label: Dontrustheruin Records

Voilà un sacré OMNI signé d’un groupe dont je ne connaissais rien au préalable et qui fait pourtant partie des albums que j’écoute le plus depuis plusieurs semaines.

Conjuguant le meilleur du rock indé avec une approche et un son presque low-fi sans les désagréments qui vont souvent de pair avec ce genre, ce First Aid Kit est d’abord une oeuvre de famille, puisqu’il est le fruit de la collaboration de Caleb Mulkerin, son épouse Colleen Kinsella et Quinnisa leur fille de 13 ans au moment de l’enregistrement du disque. Ces deux dernières se partagent le chant sur le disque (cf ci-dessous dans la tracklist) à proprotion quasi égale, et les deux ont un timbre particulièrement beau et même assez étonnant concernant Quinnisa… Un timbre qui ne plaira pas à tout le monde probablement mais qui est pour beaucoup dans le côté atypique et singulier de la musique de Big Blood.

D’autant que les paroles que chante Quinnisa sont semble-t-il improvisées et enregistrées directement au moment des prises de son. Pourtant, l’impression de fluidité et de naturel qui se dégagent de ces 9 titres (l’interlude « Candy, Here I Come » mis à part) est là aussi étonnante et en tous points remarquable.

Je ne connais rien des précédents opus sortis par la famille, mais ce 29ème enregistrement (!!) est aussi sans surprise le premier enregistrement auquel la jeune fille contribue autant, posant sa voix puissante sur des instrumentations posées mais envoutantes (qui peuvent évoquer the Cure ou Bauhaus, influences revendiquées par la famille), et l’alternance avec sa mère au chant d’un titre à l’autre quasiment, fonctionne parfaitement et sans que la transition se fasse difficilement mais au contraire avec un naturel remarquable, traduction d’un spleen dont l’ambiance confine à la nostalgie (la musique de Big Blood porte en elle quelques intonations vintage dirons-nous faute de mieux).

A mesure que les titres passent l’album exerce une attraction quasi inexplicable et résolument addictive, dont j’avoue être le premier à m’étonner, tant le registre de Big Blood ainsi pratiqué est loin de mes registres habituels de prédilection. Mais cet album m’appelle encore et encore régulièrement et je ne cesse d’y revenir et de m’y perdre avec délectation.

Je vous invite à tenter l’expérience si la curiosité vous titille, pour découvrir si la magie opère aussi pour vous!

Tracklist :
01 – In My Head *
02 – Haunted +
03 – Candy, Here I Come
04 – Infinite Space *
05 – Ring Telephone Ring (Barbara Lynn) +
06 – Haunted Interlude +
07 – Never Ending Nightmare *
08 – Makes Me Wonder +
09 – 1000 Times *
10 – Weird Road, Pt. 1 +

Colleen Sings Lead +
Quinnisa Sings Lead *

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1155 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *