Children Of Gaia – I Pray to Watch You Bleed

10 Commentaires      1 015
Style: hardcore/ métal avec des x autourAnnee de sortie: 2004Label: Liberation Records

Nueva Etica, Confronto, Nouvelle Gaia, Asunto, Point Of No Return, Children Of Gaia… cela vous evoque quoi? Rien… Et bien ces groupes-là sont des représentant de la scène vegan/straight edge brésilienne! Oui, le Brésil, ce n’est pas seulement Ronaldo, Rivaldo, ou encore la caipirinha ou les nana en string sur la plage. C’est aussi du gros hardcore/métal.

Ici, c’est Children Of Gaia qui nous intéresse. Apres un split partagé avec ses collègues brésiliens de Confronto, le groupe nous délivre cette fois I Pray To Watch You Bleed, sorti en 2004 sur label Liberation. Un album qu’ils auraient du appeler MCD plutôt, vu la trop courte durée de l’album : à peine plus de vingt-cinq minutes !

Pour commencer, ne vous attendez pas à de la mélodie ou de la douceur, puisque cet album est un des plus violents que je connaisse en metalcore.
Children Of Gaia évolue donc dans un crossover métal et hardcore, prenant soin de s’accaparer les parties les plus efficaces de chaque style. Déjà, énormément de mosh parts ! D’ailleurs, le groupe en fait sa structure. Des mosh parts et des blasts. Oui, des blasts, il y’en a à foison. Pour vous donner une idée, Children Of Gaia est dans la veine des Day Of Suffering, Purification, Maroon ou Arkangel, donc que du lourd. Pour les vocaux, pensez a Shattered Realm, soit une grosse voix grave hurlée. Vous me direz qu’il n’y a rien de palpitant la dedans, que c’est du déjà vu et que c’est sans intérêt… Oui, ce n’est pas le groupe le plus original qui soit, mais au moins il ne s’en vente pas. Si il y a une chose qui le démarque des autres, c’est clairement le son.

Le son donc. Alors là, c’est déjà plus mitigé. Le problème est de savoir si ce son cru, roots, quasiment live est volontaire (esprit hardcore) ou est la conséquence d’une faute de moyens ? Nous ne le saurons pas. Personnellement, j’aime beaucoup ce son, que je trouve plutôt gras, très agressif, mais cela fait, pour moi, le ‘charme’ de ce groupe.

Un gros pain dans ta gueule, c’est ce qui en ressort à l’écoute de ce I Pray To Watch You Bleed qui compense son manque d’originalité par une efficacité effroyable. Au championnat du monde de bourrinage, Children Of Gaia serait sans doute sur le podium. Mais les morceaux ressemblent à quelque chose ! Et oui, les quatre musiciens ne tapent pas comme des abrutis, ne grattent pas n’importe comment ou ne vomissent pas dans le micro. Le fait qu’il y’ait des très nombreuses mosh parts montre une certaine aisance, maîtrise de ce qu’ils font, sans non plus se revendiquer ‘techniques’.

Pour les lyrics, ils sont en parfaite harmonie avec leur musique absolument pas harmonieuse. Violences en tout genre, critiques de la société, revenge, ces gens là sont réellement énervés. D’habitude absents du metalcore straight edge, les chœurs sont ici présents, et au final se révèlent efficace et donne un bol d’air frais. Mais ne vous attendez pas a des chœurs-onomatophées, mais plutôt des chœurs revendicatives dignes des groupes de NYHC comme MadBall ou Agnostic Front.

En définitive, Children Of Gaia nous délivre ici une grosse baffe, un disque totalement efficace et convaincant. De plus, un album auquel Markus Bischoff de Heaven Shall Burn participe (sur le titre « Straightedge Revenge ») ne peut pas être mauvais. Seul bémol, pour certains, le son pourrait les faire fuir. Une bonne production (ou une production différente, selon les goûts) ferait de ce I Pray To Watch You Bleed une tuerie.

  1. feeding the fire
  2. straight edge revenge
  3. i pray to watch you bleed
  4. the prison
  5. sentence
  6. convicção
  7. a world outside my own mind
  8. the cross
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

10 Commentaires

  1. cava76 says:

    Je l’ai écouté assez bien de fois, et j’adhère totalement sauf que je ne mettrai jamais ne serait ce que 10 eur pour un « album » qui fait 25 min, ça devient une salle habitude chez certains groupes de metalcore. Et bon oui le son est roots mais puissant.
    Quelques titres en plus et une prod un « peu » plus lechée et l’album serait aussi bon que le Maroon.

  2. Crusto says:

    Je prefere a Maroon, question de goûts!

  3. Crusto says:

    Au fait, pour ceux qui en doutaient, c’est pas du gaycore!!

    N’est ce pas Cava? :-p

  4. Keyser Söse says:

    me voilà rassuré! ça me donne envie d’écouter ce son « roots »

  5. Ilhan says:

    Perso le son me dérange pas, au contraire les « grosses prods » actuelles manquent d’agressivité et sont souvent trop brouillone a mon gout.
    Certes ce n’est pas le groupe le plus original, mais ils ont une certaine personnalité. Et quand on écoute bien leurs riffs, ils y a pas mal de très bonnes idées avec des contretemps, des breakdowns etc… super bien placés, qui confère un coté assez « original » a leur musique par rapport aux autres groupes du genre.
    Bref c’est bien pensé, et bien foutu. J’aime ebaucoup ce disque.
    C’est vrai que un morceau ou deux de plus ça aurait pas été du luxe.
    Mais je préfère de petites quantité et de la qualité (puis bon faut pas que l’album devienne saoulant non plus).

  6. Crusto says:

    Faudrait que je choppe votre démo pour la chroniquer au fait!

  7. Ilhan says:

    Bh pas de problème, t’as qu’a passer a une repet, je te refilerais une démo.
    Envoie moi un mail a ilhan@monsieurpo.com et je te préviens de la prochaine.

  8. Crusto says:

    Ok merci, je te contacte d’ici peu!

    ;-)

  9. GURG says:

    enorme, tout simplement
    Le morceau Straight Edge Revenge est une baffe monumentale

  10. xgpx says:

    edge metal as fuck!!! xCOGx est devenu une reference dans le milieu SxE leur revendication sonne vraie , leur musique raw as fuck ! album culte perso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *