Battered – Battered

7 Commentaires      1 285
Style: thrash metalAnnee de sortie: 2006Label: Tabu

Battered s’est formé sur les cendres du groupe norvégien Einherjer, groupe officiant dans un black metal vikingisant d’après ce que j’en sais. Je n’ai jamais du entendre une note de ce groupe, groupe qui semblait toutefois apprécié et respecté.
Il est donc particulièrement surprenant de voir les ¾ du line-up monter un groupe comme Battered (en recrutant un chanteur (illustre inconnu) et un bassiste (illustre inconnu 2) issus tous deux d’un groupe appelé Headblock), qui exécute un thrash metal de facture tout ce qu’il y a de classique.

Certes le tout est bien ficelé et s’avère même plaisant à l’écoute. Un titre comme « The Dig » fait même son petit effet dans le genre « cassage de dents » avec ses riffs rouleau compresseur.

Mais il est difficile à l’écoute de Battered de ne pas étouffer un bâillement tant tout cela apparaît une fois de plus convenu et déjà entendu 3000 fois. Traitez moi de blasé si vous le voulez, mais on est très loin de retrouver l’intensité d’un The Haunted, même si d’évidence Battered aimerait pouvoir se comparer aux suédois, rois du thrash metal devant la quasi défection (par absence) de Slayer.

Battered assure la moyenne : une section rythmique sans génie balance la sauce : mention « à travailler » pour le batteur qui joue ses parties sans sortir du cadre et sans insuffler la dynamique qu’on serait en droit d’attendre. Et surtout n’est pas Peter Dolving qui veut, oh ça non. Et ce chanteur là, Siggy Olaisen, est loin d’atteindre la versatilité et la puissance de la voix de Pete, avec son timbre monotone, éructé mais presque aigu, pas désagréable, non, mais pas inoubliable non plus, loin s’en faut.

Battered est un album seulement sympathique en définitive, qui ne pourra à l’évidence combler que les die-hard fans de thrash. Quant aux autres ils peuvent se repasser l’intégrale de The Haunted ou de Slayer, le messie n’est pas ici (huhu ça rime).

  1. oblivion awaits
  2. new lament
  3. demagog
  4. not one
  5. the dig
  6. industrial killing
  7. perfect illusion
  8. parasight
  9. the flagellant
  10. derelict
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 878 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

7 Commentaires

  1. darkantisthene says:

    pour Slayer ptêt pas l’intégrale hein…. :D
    par contre, wow, t’es achment poète oh!

  2. dah-neir says:

    Ah bon Einherjer avait splitté?! C’est pour ca que ca fait un moment qu’on avait pas eu de leur nouvelles. Dommage ca, Far Far North etait tres bien dans le style heavy vinkingisant.

  3. dah-neir says:

    Je voulais parler d’Odin Owns Ye all bien sur, far far north etant le EP précedant l’album…

  4. cava76 says:

    Slayer reprend toujours sa couronne de roi du thrash, la preuve dans quelques mois (si tout va bien).

  5. krakoukass Krakoukass says:

    Ouais sauf que le 1er album de The Haunted est meilleur que tous les albums de Slayer réunis… Huhuhu…

  6. Julien says:

    En même temps The Haunted sont ils comparables à Slayer ? Je crois pas perso.

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Ouais ouais je sais bien, c’est juste pour emmerder Cava…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *