Avenged Sevenfold – Waking the Fallen

5 Commentaires      1 272
Style: heavy metalcoreAnnee de sortie: 2003Label: Hopeless

Waking The Fallen, 2ème album d’Avenged Sevenfold, sorti initialement en 2003, fait lui aussi désormais l’objet d’une distribution française digne de ce nom, assurée par Active. Et c’est une bonne nouvelle car si Sounding The Seventh Trumpet était encore assez juste (cf chronique de cet album), ce Waking The Fallen atteste facilement des progrès effectués par le combo américain.

L’ambiance est toujours sombre et mélancolique puisque le groupe continue à jouer sur le mélange d’agression (metalcore) et de mélancolie (émo), le tout présenté dans un emballage aux atours presque gothiques.

Dès les premières minutes de « Waking The Fallen » morceau introductif assez sombre, les ambitions du groupe semblent claires et la démarche beaucoup plus assurée également.

Grandes gagnantes des progrès du groupe : les parties de chant. Très limites sur le premier opus, elles sont ici parfaitement maîtrisées (cf « Remenissions »), les progrès accomplis par M. Shadows dans ce registre étant tout bonnement impressionnants. Au-delà du seul progrès technique dans ce registre, les différentes voix sont aussi beaucoup plus judicieusement placées : elles se mêlent et s’entremêlent de façon beaucoup plus fluide. Autant la rupture entre les vocaux arrachés et la voix claire était en effet souvent maladroitement marquée par le passé, autant désormais les voix se complètent très harmonieusement et se doublent parfois les unes les autres, pour un résultat impeccable.
Il en résulte que la mélancolie pataude de Sounding The Seventh Trumpet fait place à une émotion qui passe beaucoup mieux, et qui n’a d’ailleurs plus forcément besoin de systématiques et mièvres effets pour passer comme une lettre à la poste.

Musicalement aussi, terminés enfin les errements punk du premier album, le groupe se concentre sur ce qu’il fait le mieux : proposer un metalcore aéré trouvant ses racines dans le heavy metal, et oscillant entre agression caractérisée et passages plus maîtrisés sans oublier d’afficher une réelle ambition dans les changements de rythme et d’ambiance comme sur l’excellent « Remenissions ».
Le côté hard-rock et heavy metal revendiqué dans les influences d’Avenged est quant à lui toujours présent, il se retrouve notamment dans les solos de guitare (la fin de « Second Heartbeat ») toujours très présents ou certains passages typiques (le début de « Second Heartbeat » par exemple). On entendra même des passages rappelant Pantera comme sur « Eternal rest » (ses riffs évoquant « Walk », morceau que le groupe reprendra d’ailleurs sur scène)… L’influence du genre est évidente, mais encore une fois, le summum de cette influence se retrouvera sur l’album suivant, City Of Evil, quasiment un album hommage à la NWOBHM….

Et finalement, même si l’explosion du groupe (en tout cas aux States) et sa consécration (qui a dit tournée avec les Guns ?) ont vraiment eu lieu avec le dernier opus, je continue à lui préférer assez nettement ce Waking The Fallen qui représente pour moi la quintessence du style du combo californien.

  1. waking the fallen
  2. unholy confessions
  3. chapter four
  4. remenissions
  5. desecrate through reverance
  6. eternal rest
  7. second heartbeat
  8. radiant eclipse
  9. i won’t see you tonight – part 1
  10. i won’t see you tonight – part 2
  11. clairvoyant disease
  12. and all things will end
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 887 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    Bon album, je le préfère largement au 1er trop immature et au dernier sur lequel ils ont changé de style, otant tout l’aspect « metalcore » pour devenir un erzatz de heavy. C’est clair que Walkin the Fallen est déjà un peu kitsch mais bien foutu, varié et divertissant.

  2. wakos says:

    j’ai toujours eu de la peine avec Avenged Sevenfold, je sais pas pourquoi j’arrive pas à tenir plus de 2 chansons … vous avez dit bizarre docteur ?

  3. darkantisthene says:

    on dirait presque la pochette du 1er ondskapt… ahem

  4. AlCheMist says:

    Je suis tombé sur un extrait du dernier album en date… formaté à mort…

  5. TheFlo says:

    Très bon album des californiens. Comme le disais jonben, je le préfère largement a City of Evil qui a un style complètement différent des derniers. Unholy confessions, Remenissions et I won’t see you tonight sont des petites bombes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *