Lacerater – Nessun Urlo Nel L’Ombra

2 Commentaires      3 393
Style: death metalAnnee de sortie: 2007

La scène métallique italienne est plus connue pour ses groupes de black et de heavy kitcho-symphos que pour ses groupes de death, et pourtant, les défenseurs du brutal death existent aussi en Italie, et les 5 jeunes gens composant Lacerater comptent bien démontrer qu’ils s’y prennent aussi bien que les hordes de groupes américains pour nous maltraiter les tympans.

Originaire de Bologne et formé en 2002, ce groupe sort sa troisième démo (ou son premier EP, c’est selon) intitulée Nessun Urlo Nel l’Ombra (en français : aucun cri dans l’ombre). Très influencé par Malevolent Creation, Lacerater nous balance durant un peu plus de 13 minutes un death metal 100% in your face agrémenté de quelques solos et, plus intéressant, de quelques passages moshisants témoignant d’une volonté de moderniser la recette brutal death + un soupçon de thrash en la mixant à un esprit un peu (mais vraiment un tout petit peu) –core.

La première chose qui marque l’auditeur de ce Nessun Urlo Nel l’Ombra est l’excellente production à la fois puissante et claire, parfaite pour le style pratiqué et d’autant plus impressionnante que ce disque est une autoprod. Ce son excellent donne une énorme force de frappe aux 4 titres composants ce cd, mais malheureusement cette efficacité et cette très bonne prod cachent des choses moins reluisantes.

Tout d’abord, Lacerater n’a pas encore bien digéré ses influences, et même si l’idée de jouer du Malevolent Creation modernisé est sympathique, elle ne se suffit pas à elle-même, et les 13 minutes de cette démo peuvent paraître bien creuses une fois l’impact des premières écoutes encaissé. Pire encore, la musique de nos jeunes Bolognais devient très vite redondante, ce qui n’est pas trop handicapant sur un disque aussi court mais risque de devenir assez ennuyeux sur un album.

Bref, Lacerater devra enrichir ses compos et se trouver plus de personnalité à l’avenir si ce groupe veut devenir une référence car si ce Nessun Urlo Nel l’Ombra est un excellent défouloir, il n’est strictement rien d’autre.

NB : ce cd est entièrement téléchargeable sur le site du groupe.

  1. o.s.s.a
  2. nato morto
  3. w.h 22
  4. (l’odore del) sangue
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. guim says:

    Je vais aller me télécharger ça,la pochette est en tout cas magnifique héhé

  2. guim says:

    Bien d’accord avec ta chronique,mais dans le sens où tu reconnais au groupe de bonnes perspectives d’évolution,concernant la personnalité je trouve qu’il y a déjà une bonne base il n’y a plus qu’à accentuer certains traits pour vraiment pouvoir se mouvoir avec plus de facilité,le petit côté heavy me plait bien,affaire à suivre donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *