Chaos Moon – Eschaton Mémoire

Pas de commentaires      504
Style: black metal atmosphériqueAnnee de sortie: 2017Label: Blood Music

Alors qu’on pensait que 2017 allait être l’année rétrowave pour Blood Music, ayant sorti coup sur coup deux albums de Dynatron puis un de Dan Terminus, voilà que le label finlandais est reparti en fin d’année vers son ouverture d’esprit caractéristique en sortant le surprenant Polygondwanaland de King Gizzard & The Lizard Wizard (prog rock psychédélique) puis Eschaton Mémoire de Chaos Moon qui nous intéresse dans cette chronique.

Formé autour d’un dénommé Esoterica (Alex Poole, qui a aussi un autre projet sous ce patronyme, et qui est aussi membre de Krieg) en 2004, Chaos Moon a été assez prolifique depuis ses débuts, multipliant les sorties de démos, d’EPs mais aussi de compilations (la dernière en date Origin Of Apparition/Languor Into Echoes, Beyond étant sortie cette année). Niveau longs-formats, Eschaton Mémoire est la quatrième livraison du groupe de Philadelphie et celle avec laquelle j’ai pu les découvrir.

Cet album débute par le diptyque « The Pillar, The Fall and The Key ». Sa première partie démarre assez lentement, installant une atmosphère lugubre grâce à ces notes de synthés soudain remplacées par un black metal virulent mais sachant toutefois rester mélodique grâce à ces nappes de claviers. Quelque part entre Emperor première époque et Leviathan (dont le lien se trouve aussi dans l’artwork, façon Dali de l’enfer, réalisé par Jef Whitehead), le black metal teinté de dark ambient de Chaos Moon conserve un côté épique tout le long de ces cinq titres particulièrement denses, ponctués de passages lumineux se voyant contrastés de spirales psychédéliques renversantes, parfaitement complémentaires avec les attraits black metal « classiques » faits de trémolos et de blasts. Chaque séquence se succède idéalement, si bien que malgré des longueurs parfois très étendues (les dix minutes de « Of Wrath And Forbidden Wisdom » ou bien les quatorze de « Eschaton Mémoire II »), aucune impression de remplissage inutile ne vient déranger l’écoute de cet album. Chaque élément est à sa place, des phases éthérées à celles les plus dévastatrices, créant un univers crépusculaire équilibré. Un très bel album en name your price (comme toujours chez Blood Music) pour un groupe à (re)découvrir.

  1. The Pillar, The Fall and The Key I
  2. The Pillar, The Fall and The Key II
  3. Of Wrath And Forbidden Wisdom
  4. Eschaton Mémoire I
  5. Eschaton Mémoire II

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *