Wykan – Brigid – Of The Night

Pas de commentaires      3 026
Style: psychedelic blackened doom metalAnnee de sortie: 2019Label: Autoproduction

« Pink Floyd meeting Black Sabbath meeting Mayhem« , c’est par cette étrange mais alléchante description que Wykan aime se décrire. Le groupe quebecois fondé en 2017 est en effet adepte des mélanges, le doom psychédélique côtoyant le stoner rock, le heavy blues et donc le black metal. Un an après Solace, leur premier EP, le quartet montréalais remet le couvert avec ce Brigid – Of The Night, pour trois nouveaux titres mouvementés.

« Imbolc (The Cleansing) » s’ouvre par un instrumental à l’ancienne, assez « classic rock » avant que l’atmosphère ne s’obscurcisse progressivement. Les vocaux black metal viennent soudain transformer cette entame plutôt lumineuse en une inattendue plongée ténébreuse. Ainsi la description annoncée est directement vérifiable, les trois influences parvenant à cohabiter même si l’agencement est assez déroutant. « Breo-Saighead (Triple Goddess) » se passe d’intro pour caler directement le chant de corbeau enragé sur fond de solo mélodique façon blues-rock. Ce titre se poursuivra par un black metal à ambiance changeante, entre blasts et riffs doom lancinants d’un fort beau gabarit (servant idéalement des lyrics traitant de déesses celtes). Enfin « Reull-Iull Bride (Star Of Brigid) » terminera cet EP de manière plus directe et assez efficace, avec un black metal épique aux étonnants breaks et au final psychédélique enlevé.

Peu amateur de blues-rock, ces passages faisant partie de l’identité de Wykan m’ont donc un peu dérangé lors des premières écoutes de cet EP avant de finalement m’y faire. Le mélange des genres annoncé était peu évident sur le papier mais tient ses promesses malgré l’appréhension première d’assister à une sorte de puzzle musical (impression qui ne sera que légère sur le premier titre). Les quebecois tiennent là une recette personnelle très originale, atmosphérique, psychédélique et très aventureuse, qui détonne dans le paysage metal, de quoi ravir les amateurs de curiosités ouvertes d’esprit !

  1. Imbolc (The Cleansing)
  2. Breo-Saighead (Triple Goddess)
  3. Reull-Iull Bride (Star Of Brigid)

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *