hardcore/punk

Lodges – See God

Révélés par l’excellent EP Walking On Hands And Knees, les parisiens de Lodges étaient attendus au tournant. Déboulant avec un premier véritable album (sorti sur leur propre structure Closed Doors Records, montée pour l’occasion), on assiste une fois de plus (car j’inclue la période Donkey Punch) à une évolution du groupe, passant d’un hardcore chaotique aux atours « deathwishcore » à un See God toujours aussi tendu mais plus mélodique et sensible.

Younger Us – Graustark

Nous arrivant en provenance de Stuttgart, Younger Us est, comme son nom l’indique, un jeune groupe débarquant dans la scène hardcore/screamo européenne avec de sacrés arguments ! Ces arguments, ce sont les six titres de Graustark, excellent premier EP faisant suite à un 2-titres sorti en 2013.

Vanna – ALT

Nombreux sont les groupes à sortir une petite reprise de derrière les fagots histoire de faire une piste de plus à leurs albums, mais plus rares sont ceux qui consacrent carrément l’intégralité d’un album à ce genre d’exercice. On se rappelle quand même de quelques uns, notamment de l’album The Anatomy Of… de Between The Buried And Me qui s’en sortait à l’époque avec brio. Vanna signe lui un EP avec la même idée, l’originalité (si on peut dire ainsi) vient surtout de l’époque et des styles choisis.

Bardena Ross – Colors You Can’t See

Originaire de la Côte d’Azur, Bardena Ross est un duo composé de Kévin Tchobanian (ex-Can’t Bear This Party, ex-Stillborn Messengers) et de Clément Zaetta (ex-Sail To North) œuvrant dans un mélange des genres pas vraiment inédit de post-hardcore, de hardcore mélodique et d’emo mais valant clairement le détour !

Birds In Row / WAITC – Split

En attendant Personal War, leur prochaine livraison qui sortira chez Deathwish avant la fin de l’année, Birds In Row revient à ses premières amours, Laval: lieu de naissance du groupe, de We Are In The Country (WAITC) qui partage ce split avec eux et puis de Throatruiner, label ami chez qui le trio a sorti ses excellents débuts.
Et de l’eau a coulé sous les ponts depuis ces débuts ! Ces trois nouveaux titres marquent une certaine évolution d’avec You, Me and The Violence. Rares ont été des titres de Birds In Row aussi émotionnels par le passé ! [...]

Defeater – Abandoned

Sacré pourvoyeur d’émotions depuis Travels (2008), sublime premier album à l’incroyable intensité, Defeater s’est ensuite retrouvé – un peu malgré lui – considéré comme leader de cette vague hardcore mélodique post-2010. Un statut pleinement assumé qui a permis au groupe de sortir deux albums tout aussi poignants par la suite: Empty Days & Sleepless Nights (2011) et Letters Home (2013), qui même s’ils s’avèrent très bien faits, paraissent pourtant bien loin derrière leur premier album, un peu comme si le groupe de Boston se reposait un peu sur ses lauriers. Une tendance se poursuivant avec Abandoned ou un nouveau [...]

Axis – Show Your Greed

Gravissant les échelons petit à petit, – du prometteur EP à la cover qui fait mal au pif Rites Of Passage au split avec les excellents Self Defence Family – les floridiens d’Axis arrivent enfin avec un premier véritable album dans leur besace. Et cette besace est bien garnie car Show Your Greed, qui porte plutôt bien son nom tant le groupe se montre passionné et incisif, contient tout ce qu’il faut pour calmer le coreux « se disant blasé par le formatage actuel »…

We Never Learned To Live – Silently, I Threw Them Skyward

Originaire de Brighton, We Never Learned To Live est un groupe annonçant jouer du « post-rock inspiré par la misère cathartique ». Même si « rock » serait à remplacer par « hardcore », les anglais œuvrent en effet dans un rock émotionnel mené par Sean Mahon, chanteur qui ne se contente désormais plus de hurler mais qui se risque parfois au chant clair… on peut dire avec le même succès car tout aussi empreint de fragilité.

Atrament – Demo MMXV

Sentient Ruin ne chôme décidément pas et continue à dénicher des petits groupes gravitant autour de leur sphère de prédilection, à savoir le crust/sludge et assimilés. Cette fois-ci c’est au niveau local que le label a sorti un petit groupe qui n’en veut. Atrament est en effet un groupe originaire d’Oakland, Californie, qui sort un deux-titres sobrement nommé Demo MMXV.

Pariso – S/T

Une discographie irréprochable et un live bien in your face lors du Yell Fest 2014, l’annonce de la fin des activités de Pariso est apparue comme une bien triste nouvelle. Mais fort heureusement, les anglais ont choisi de soigner cette sortie de scène en sortant un ultime album éponyme, toujours chez Holy Roar Records. Mais en fait de nouvel album, Pariso est une compilation comprenant de nouveaux morceaux destinés à un troisième album (qui ne verra donc jamais le jour, snif) ainsi que des titres « faces-B » issus d’enregistrements rares ou épuisés.