’68 – Yes, and…

Pas de commentaires      181
Style: noise/rockin' hardcoreAnnee de sortie: 2023Label: Pure Noise Records

Une chose est sûre, c’est toujours très alléchant d’avoir un « this is our heaviest album » comme première déclaration d’un groupe sur la fiche promo de sa nouvelle fournée, mais est-ce bien vrai à chaque fois ? (Vous avez quatre heures). Plus sérieusement, ’68 sort là son quatrième album, toujours sous forme de duo avec l’inénarrable Josh Scogin (chant/guitare, ex-Norma Jean/The Chariot) et le batteur Nikko Yamada (arrivé en 2017), cherchant à nouveau à concilier rock dans sa forme la plus crue et nostalgie chaotique.

Yes, and… se joue donc des formats et de toute prévisibilité. Scogin se mue là en sorte de savant fou derrière sa guitare, ajoutant des régulièrement bidouillages sonores noisy afin de dissimuler tout minimalisme (y compris des effets d’écho sur sa voix). Le duo conserve en tout cas son sens de l’abrasivité pour délivrer des titres foutrement rock’n’roll, déchaîné et désinvolte à la fois. Allant où bon lui semble, le duo ne facilite pas les choses à l’auditeur qui peinera peut-être à trouver une ligne directrice sur l’ouverture « With Distance Between », mettant pas mal de temps à se mettre en place entre ses scansions (parfois pleines d’effets) et son aspect haché.

Mais après les choses démarrent réellement, alternant entre attaques vocales nerveuses rappelant vaguement le bon vieux temps de The Chariot (« The Captains Sat », « Within The Hour, They Were No More ») et passages plus mélodiques pas loin du grunge (« They All Agreed »), le duo se permettant même de mixer ces deux facettes avec succès (l’excellent « Removed Their Hooks » aux surprenants enchainements de séquences).

La recette de ’68 est toujours aussi ravageuse, condensant désenchantement blues et rock bien raw dans un même écrin bien énergique… et heavy (promesse tenue). Le cobra n’en a pas fini de cracher son venin.

  1. With Distance Between
  2. The Captains Sat
  3. Removed Their Hooks
  4. Removed Their Hats
  5. « Let’s Be Friends »
  6. « End This War »
  7. They All Agreed
  8. Then Got Bored
  9. Within The Hour, They Were No More

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *