Latest Content

Black Matter Device – Hostile Architecture

Découvert l’année dernière avec l’étourdissant Modern Frenetics, Black Matter Device remet le couvert malgré quelques modifications de line-up (un changement de guitariste et le départ de l’un des deux hurleurs). Le groupe de Virginie nous sort pourtant avec ce Hostile Architecture une suite assez logique, complexe, pleine de saccades, de breakdowns et d’imprévisibilité.

Knocked Loose – Mistakes Like Fractures

Comme annoncé sur ma chronique du récent EP d’Inclination, Knocked Loose (qui partage un guitariste avec ces derniers) sort lui aussi un nouvel EP, donnant enfin une suite à l’excellent Laugh Tracks, album qui est mine de rien sorti il y a déjà trois ans ! En fait d’EP, ce Mistakes Like Fractures est un trois titres avec comme nouveauté le titre du même nom, une reprise de The Warriors et un réenregistrement d’un titre de leur premier EP, bref une seule véritable nouveauté à se mettre sous la dent…

Johnny Booth – Firsthand Accounts

Fondé en 2008 du côté de Long Island, Johnny Booth n’a pourtant pas une immense discographie à son actif: deux EP (en 2008 et 2014) et un album (Connections – 2012) ont seulement été sortis avant ce Firsthand Accounts. C’est d’ailleurs en autoprod que sort ce dernier, avec un son n’ayant aucunement à rougir face aux poids lourds du mathcore.

Inclination – When Fear Turns To Confidence

En attendant l’arrivée du prochain Knocked Loose (dans très peu de temps et sous forme d’EP), son guitariste Isaac Hale prend le temps de sortir un EP avec son autre groupe nommé Inclination. Fraîchement signé sur Pure Noise Records, le groupe du Kentucky sort avec ce When Fear Turns To Confidence cinq titres de hardcore métallisé infusé d’influences straight edge et de metalcore du début des 2000’s.

Year Of The Knife – Ultimate Aggression

Year Of The Knife n’est pas là pour rigoler. Fraîchement débarqué sur Pure Noise Records, le groupe du Delaware n’est pas venu pour chouiner ni pour aller faire la fête avec leurs amis du côté de la pop punk mais plutôt épauler Terror et Knocked Loose (avec qui ils ont déjà tourné) dans leur course aux gros breakdowns. Ultimate Aggression porte donc on ne peut mieux son nom…

Castor’s Hollow – Shape And Void

Formé en 2011 en Pennsylvanie, Castor’s Hollow a ensuite un peu pris son temps, ne sortant qu’un EP et deux singles avant de passer aux choses sérieuses. Des choses sérieuses qui sont donc ce premier album Shape And Void, rencontre de chaos, de violence et d’émotions à vif. Récupérant le son post-hardcore à forte tendance metalcore du début des années 2000 (avant la grosse vague qui a suivi), le groupe, comptant en ses rangs le batteur des fabuleux Dionaea, signe un premier album très solide.

Wristmeetrazor – Misery Never Forgets

Après avoir sorti une démo puis deux EP (I Talk To God... et …But The Sky Is Empty en 2017), Wristmeetrazor s’est fait attirer par Prosthetic Records qui en a fait sa « next big thing ». Jeune trio assez difficile à classer, le groupe annonce jouer une musique entre metalcore (le type de riffs) et screamo (les cris), le tout dans une optique old school réjouissante.

Unearth – Extinction(s)

Sans qu’on s’y attende, 2018 a vu le retour de nombreux groupes de metalcore: Bleeding Through, The Agony Scene, Bleed From Within, Light This City ou encore As I Lay Dying, ça en fait un paquet qui se sont remis en selle après de longues années de silence. Et parmi les figures aux origines de la frange mélodique du mouvement initiée notamment par Killswitch Engage, il y a Unearth. Un peu moins populaire chez nous que la bande à Jesse Leach, le groupe du Massachussetts s’est pourtant imposé comme l’un des cadors du style.

Not Yet Fallen – Homebound

Fondé en 2008 en Italie du côté de Padoue, Not Yet Fallen est un groupe jouant du metalcore à tendance moderne et mélodique. Une optique déjà vue sur leur premier album Closing Lines (2013) et qui se poursuit donc sur Homebound, EP nous ramenant quelque peu vers les prémices du style.

Live-report: All That Remains

Concert du 13 décembre 2018 au Rock Café (Prague)
Après ma mésaventure du concert de Silent Planet trois jours plus tôt, me revoilà au Rock Café après avoir bien vérifié que mon nom figurait bien sur la guestlist. Ce fût bien le cas cette fois-ci, ouf ! All That Remains fait donc son grand retour en Europe, célébrant pour le coup la sortie de Victim Of The New Disease sorti il y a peu sur Razor & Tie Records. Une célébration pourtant ternie par le décès soudain d’Oli Herbert, leur guitariste lead, en octobre dernier. La bande à Phil [...]