Hourhouse – Gold Tooth Guru

1 Commentaire      205
Style: metalcore/hip hop/néo metalAnnee de sortie: 2023Label: UNFD

Oh que oui cette cover peut décourager ! Avouons-le, elle ne m’a pas vraiment incité à lancer l’écoute de ce Gold Tooth Guru, d’autant plus que l’intro « business finissant en fusillade » façon GTA V (« The Sit Down ») en rajoute une couche. Sauf que le premier album de Hourhouse a beaucoup plus à offrir, à condition d’être prêt à enchaîner les grands écarts car le groupe originaire de New Orleans apprécie changer son fusil (à pompe) d’épaule quand ça lui chante.

Le groupe mixe en effet gros metalcore et hip hop dans de nombreuses variations modernes, créant là une fusion bien épaisse et urbaine. Ainsi l’on passe de séquences maousses à l’impact des riffs bien fat entre djent et deathcore (« Gold Tooth Guru », « LSD » et surtout « Swarm » où l’on retrouve Taylor Barber de Left To Suffer en invité) à des moments hip hop qui ne dépareilleraient pas sur un album de $uicideBoy$ ou de vieux A$AP Rocky (« Do It Like », « 985 Cut Throat ») mais qui se retrouvent à chaque fois rattrapés par les cris et les gros riffs surproduits (quand ils ne cohabitent pas ensemble comme pendant « Bodybag Musik » où l’on retrouve Shaolin G d’UnityTX, autre groupe sensiblement proche).

La fusion créée ici tient donc du trap metal autant au néo metal plus « traditionnel », Hourhouse affirmant à de nombreuses reprises son penchant pour les mélodies semblant héritées du Linkin Park des débuts (flagrant sur « Instincts ») voire de Korn ou Ocean Grove (« 6 Flow », « Parasyte »). Des ouvertures partout donc, le metalcore, le hip hop et le néo essayent de se mélanger mais se succèdent plus qu’autre chose, d’où un certain manque de liant (on a presque l’impression d’avoir un groupe différent titre après titre). Un album néanmoins très divertissant et efficace quel que soit le registre abordé, pour peu que vous soyez assez ouverts à ce genre de fusion moderne.

  1. The Sit Down
  2. Gold Tooth Guru
  3. Bodybag Musik
  4. LSD
  5. Instincts
  6. 6 Flow
  7. Do It Like
  8. 985 Cut Throat
  9. Parasyte
  10. Swarm
  11. The Club
  12. Ride
  13. Contstricting The Animal

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. Cglaume says:

    Deux premiers titres mortels… puis une longue descente dans le sous gangsta-Linkin Park de supermarché.
    Gros gâchis. Dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *