Aro Ora – The Twelfth Hour

Pas de commentaires      189
Style: modern metal/prog/atmoAnnee de sortie: 2024Label: Autoproduction

Originaire de Tours, Aro Ora aime les palindromes mais aussi jouer du metal. Ayant sorti auparavant un EP (Mahara – 2015) sous le nom d’AO, puis un album (Wairua – 2019), le groupe a connu ensuite quelques chamboulements dans son line-up avec l’arrivée de deux nouveaux membres: le chanteur Quentin Dabouis (Chrones) et du bassiste Clément Douam (First Draft). Deux renforts de choix dont l’apport vient se confirmer sur The Twelfth Hour, nouvel album apparaissant instantanément comme massif.

L’ouverture « A People Defiled » nous plonge en effet directement dans le bain, un bain bouillonnant à la rythmique saccadée, tendue mais contrastée d’un refrain planant particulièrement prenant, un peu comme si The Ocean avait décidé de se mettre au djent. Cette alternance de lourdeur et de mélodies plus aérienne est un parti pris qui reviendra pas mal sur The Twelfth Hour, faisant passer d’un énorme fracas à des émotions plus sereines comme sur « To Die A Pacifist ». Cependant cette tendance ne va pas demeurer comme une « marque déposée » pouvant vite devenir systématique, car Aro Ora sait aussi complexifier ses compos.

Sur des titres comme « In Sheer Luck Lays No Hazard » ou « Anger And Love », les tourangeaux font faire valoir leur technique ainsi que leur goût pour les séquences chaotico-dissonantes. Terminant par deux titres bonus ainsi qu’un live, le groupe y déploie un peu plus ses envies progressives sur « Long Live » puis son côté plus metal sur « Unsung Heroes ».

Un nouvel album bien dense, parvenant à captiver sans effort le long de ses quarante-cinq minutes. Mélange de groove, de violence et de finesse, de quoi ravir autant les amateurs de metal moderne au sens large, progressif comme metalcore. Une jolie réussite.

  1. A People Defiled
  2. To Die A Pacifist
  3. In Sheer Luck Days No Hazard
  4. Equal In The Sequel
  5. Anger And Love
  6. Tragically Numb
  7. Long Live (Bonus)
  8. Unsung Heroes (Bonus)
  9. Running On The Mobius Strip (Live Bonus)
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *