Trigger Cut – Buster

Pas de commentaires      1 196
Style: noise rockAnnee de sortie: 2019Label: Autoproduction

Trio fondé entre Stuttgart et Munich, Trigger Cut joue un noise rock qui parlera à coup sûr aux amateurs du genre. Avec des influences palpables venant d’Unsane, The Jesus Lizard ou encore de Metz, les allemands ne sont pas là pour enfiler des mélodies sucrées mais pour délivrer le maximum de bruit possible avec une féroce énergie et une bonne dose de tension.

Particulièrement rugueuses, les dix compos de Buster, leur premier album, nous ramènent directement dans les années 90’s avec ces rythmiques assez complexes menées par une guitare au grain bien métallique, une basse groovy la suppléant de manière mécanique et une puissante batterie apportant le reste de l’énergie. Et tous trois sont d’accord pour occuper l’espace au même niveau. Le chant est lui éructé, un peu noyé dans le mix mais parfait dans ses dynamiques avec parfois quelques réminiscences de Patrick Kindlon (Drug Church) dans ce phrasé presque parlé (flagrant sur le très bon « Mute Driver » par exemple).

Derrière l’intensité dégagée, on peut déceler une aura punk, voire garage avec de temps en temps quelques nuances comme les quelques arpèges en fin de « Transfer », l’excellent refrain (à reprendre en choeur) « Free Hugs » ou le caractère plus haché de « I Know She Knows ». Bref, on tient là une très bonne découverte chaudement recommandée aux amateurs de noise rock nerveux et inventif.

  1. Hellcat Bob
  2. Blind
  3. Transfer
  4. King Of Inks
  5. Free Hugs
  6. Pony Pony
  7. The Miners Are Back
  8. Mute Drive
  9. I Know She Knows
  10. Westworld

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *