Ultha – All That Has Never Been True

Pas de commentaires      144
Style: black metal atmosphériqueAnnee de sortie: 2022Label: Vendetta Records

Après une petite incartade chez le mastodonte Century Media Records (The Inextricable Wandering – 2018), Ultha revient à ses premières amours chez le label allemand Vendetta Records (Ante-Inferno, Naxen…) chez qui étaient déjà sortis leurs deux premiers albums. All That Has Never Been True est sorti en avril dernier sans aucune annonce ni pub au préalable, une spontanéité qui n’est pas pour autant synonyme d’album fait à la va-vite.

Au contraire, ce quatrième album propose un black metal à l’atmosphère travaillée dans les moindres détails. Les cinq gaillards (anciens ou actuels membres de Goldust, Planks ou encore Sun Worship) déversent un déluge de riffs quasi constant, par-dessus lesquels sont ajoutés de très nombreuses dynamiques afin que l’aspect « bloc » ne soit pas rédhibitoire. Ainsi à des riffs cascadiens offrant des trémolos mélodiques souvent épiques, les allemands ajoutent de discrets synthés hantant l’atmosphère tout en renforçant la tension créée (celle-ci provenant aussi de son duo vocal strident/growlé, parfaitement en phase).

Jouant sur la répétitivité inhérente au style (celle qui recherche la transe), Ultha vient parfois surprendre au détour d’une trouvaille inattendue comme l’apparition soudaine d’un saxo pendant « Der alte Feind (Jeder Tag reißt Wunden) », les multiples cassures durant « Haloes In Reverse » où l’atmosphère enveloppante se rapproche du post-rock sur le final ou encore l’étonnant synthé lumineux de « Rats Gorged The Moon…And All Fell Silent » (qui devient encore plus épique en fin de morceau).

En dépit de morceaux aux durées conséquentes dépassant souvent les dix minutes (ça a de quoi décourager mais l’immersion est instantanée grâce à des nappes mélodiques omniprésentes), le quintet de Cologne démontre son savoir-faire en matière d’atmosphères hypnotiques teintées de subtilités décelables écoute après écoute. Somptueux !

  1. Dispel
  2. Der alte Feind (Jeder Tag reißt Wunden)
  3. Bathed In Lightning, Bathed In Heat
  4. He Knew And Did Not Know
  5. Carrion (To Walk Among The Spiders)
  6. Haloes In Reverse
  7. Rats Gorged The Moon…And All Fell Silent

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.