Mnemic – The Audio Injected Soul

7 Commentaires      330
Style: cyber metalAnnee de sortie: 2004Label: Nuclear Blast

Les danois de Mnemic ont sorti en 2003 un album intitulé « Mechanical Spin Phenomena » qui a fait son petit effet à sa sortie, même s’il ne s’agit en aucun cas d’un album absolument référentiel.

Proche de Soilwork comme de Fear Factory, la musique de Mnemic a ceci de particulier, qu’elle ne semble jamais vraiment violente, en dépit de tempos enlevés, voire même très speed (« Deathbox »). La mélodie est toujours présente et rend les compos du groupe danois aériennes et agréables à écouter.
Un peu trop peut-être, tant les mélodies en chant clair arrivent parfois comme un cheveu sur la soupe, comme si le groupe avait des difficultés à assumer ses pulsions violentes, et qu’il croyait bon de les « cacher » derrière des accents mélodiques prédominants.

Au bout du compte les titres de ce nouvel album fonctionnent parfois très bien (« Dreamstate Emergency » ), parfois beaucoup moins (« Mindsaver »), lorsque ces passages semblent trop forcés justement.
Car ce débordement de mélodie lors des refrains vire parfois au mièvre, et si ces passages « passent » bien lors des 1ères écoutes, il est fort probable qu’ils en arrivent assez rapidement à saouler l’auditeur (« Illuminate » est à ce titre particulièrement pénible au bout de quelques écoutes avec son refrain vraiment « trop » mélodique et surtout assez mal amené).

Par rapport au précédent album, « The Audio Injected Soul » jouit toujours d’une production absolument énorme (signée Tue Madsen toujours) qui confère une dimension sonore impressionnante à fort volume. Les morceaux ont également gagné en concision, et le côté catchy qui manquait parfois sur les anciennes compos du groupe, est ici bel et bien de la partie, avec des titres bien plus compacts et directs.

Vous l’aurez deviné depuis longtemps le registre vocal de notre ami Stimorol passe classiquement du gentil bourrin (qui rappelle parfois le timbre de Devin « Dieu » Townsend) à un chant clair très réussi et qui sonne très néo. On se dit à son écoute, que Monsieur va devoir assurer en live pour reproduire ça, tant les prises studio ont du être travaillées.

Au final la musique de Mnemic apparaît à la fois agressive dans la forme mais aussi très aseptisée (influences néo metal déjà évoquées).
Ce serait finalement le disque parfait pour un non initié, pour se mettre à écouter du métal agressif et faire la transition en « douceur » entre du gentil néo, et quelque chose de plus dur.

Malheureusement incontestablement riche en bonnes compos, cet album n’en est pas moins à l’évidence un album qui ne tiendra pas sur la durée, mais qui aura le mérite de vous distraire quelques jours.

A noter sur la dernière piste, une reprise de « Wild Boys » de Duran Duran qui est proprement abominable, pas moins. L’écouter jusqu’au bout relève vraiment du supplice, tant le chanteur en fait des tonnes.

On notera aussi que la version promo chroniquée ne bénéficiait pas du son 3D, dispositif implémenté récemment sur les masters et qu’on ne retrouvera que sur les versions « retail ». Je mettrai donc à jour ma chronique après écoute de cette fameuse « révolution technique » qu’on nous annonce (méfiance, méfiance…).

En bref : cet album sort en France avant un autre dans un registre cyber très proche, à savoir le « Slave Design » des suisses de Sybreed qui est largement meilleur. Vous pourrez le trouver en import chez tout bon disquaire si vous n’avez pas, comme moi, la patience d’attendre jusqu’en février 2005, date de sortie de l’album dans nos vertes contrées.

  1. the audio injection
  2. dreamstate emergency
  3. door 2.12
  4. illuminate
  5. deathbox
  6. sane vs. normal
  7. jack vegas
  8. mindsaver
  9. overdose in the hall of fame
  10. the silver drop
  11. wild boys (duran duran cover)
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 831 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

7 Commentaires

  1. Reapie says:

    Je suis tout à fait d’accord avec la chronique : une production « tape à l’oeil » et des compos accrochant rapidement l’oreille, mais malheureusement bien vite sâoulantes, car emplies de riffs neo malheureusement assez pauvres, et de mélodies simples et répétitives.
    J’ai mon aussi cherché en vain les effets 3D sur le promo, et tu me rassures en certifiant qu’ils n’y sont pas présents. :)
    Pour le « Wild Boys » clôturant cet album, je ne savais pas qu’il s’agissait en réalité d’une reprise de Duran Duran, mais ne me gênerai pas à te paraphraser : elle est proprement abominable, pas moins.
    Et pour Sybreed, je n’en ai pas encore entendu une note, mais j’attends de voir que ça donne, car Rain m’avait déjà bien plu !
    11/20

  2. BozKiller says:

    tiens bizarre, moi c est la reprise qui me plait ds cet album….
    sinon, tt a fait d accord ac ton point de vue sur cet album. bcp de tape a l oeil, pr au final pas grand chose…

  3. krakoukass krakoukass says:

    Après écoute sur une borne je confirme que leur pseudo son 3D révolutionnaire est en réalité du grand n’importe quoi… Pour la peine je vais de ce pas baisser la note d’un point… Non mais…

  4. krakoukass Krakoukass says:

    Ok je retire ce que j’ai dit un peu tôt : le fameux son 3d est bel et bien présent sur le single « Deathbox » ainsi que sur la chanson d’intro (peu d’intérêt). En effet le résultat est sympa même si ce n’est pas bouleversant pour autant…

  5. sano says:

    Je vous trouve bien méchant avec ce disque qui m’as beaucoup plu (la chanson wild boys je l’aime bien^^). Plus sérieusement (même si j’aime vraiment wild boys) je trouve cet album tout à fait correct et avec vraiment de bonnes chansons, bon ça ne révolutionne rien mais ça permet de faire passer du bon temps je trouve et certaines chansons sont vraiment bonnes (door 2.12, deathbox).

  6. ???????????? says:

    Faut pas etre trop dur avec cet album. Il y a de bonnes chansons (deathbox, Door 2.12 entre autres). 17/20

  7. glassjaw33 says:

    il ne fau pa etre tro dur avec ce cd il ne me semble pa kil est annoncer vouloir revolutionner le genre donc pour moi c un tres bon album 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *