Hibria – Defying the Rules

6 Commentaires      1 791
Style: heavy metalAnnee de sortie: 2005Label: Remedy

Chez le concessionnaire Metal du quartier…

– Bonjour mon p’tit Monsieur ! J’peux vous aider ?
– Oui, bien sûr. Voilà je recherche un nouveau bolide pour filer sur le bitume.
– Vous avez une préférence pour la marque ?
– Oh bah vous savez j’ai eu beaucoup d’Allemandes en fait. J’ai eu d’abord une Scorpion mais malheureusement depuis un moment, ils ne font plus que des routières… je préférais leurs anciennes motorisations. Ensuite j’ai eu une Helloween, ça tient encore bien la route d’ailleurs. Mais là je cherche plutôt le genre petite sportive bien nerveuse.
– Je vois, j’ai pt’êt’ quelque chose qui vous plairait. Vous avez déjà pensé à une Brésilienne ?
– Sous ma douche, oui…
– Je vous parle de Metal monsieur.
– Ah pardon… Ils font dans ce genre d’engin les Brésiliens ? Je les voyais plutôt faire dans le Dragster genre Sepultura ou alors du Custom à la Angra ou Shaaman
– Détrompez-vous ! Vous connaissez Hibria ? C’est une jeune firme montée en 1996. Et là ils ont un modèle plutôt efficace. Le Defying the Rules, c’est leur première machine, millésimée 2004 et avec ça vous pouvez arracher le revêtement sans user les gommes. Increvable, je vous dis ! Mon beau-frère en est ravi !
– Nan ?! Sérieux ?
– Si je vous le dis. Vous voulez l’essayer ?
– Pourquoi pas.
– Voilà les clefs ! Attention, avant que vous la preniez en main, il faut que je vous dise deux, trois choses. Les reprises sont assassines c’est vraiment un moteur performant. Au niveau du pilotage, c’est très fluide et souple. La basse défouraille et est de haut niveau technique, 6 cordes en ligne ! Les guitares ne sont pas en reste non plus, dès le démarrage vous aurez un bel instrumental qui annonce la couleur. Après je vous laisse juge… Bonne ballade !

Une heure plus tard…

– Alors mon p’tit M’sieur, satisfait de votre essai ?
– Wahou, ça dépote ce petit bolide ! La voix me rappelle Klaus Meine de chez Scorpion. Elle mériterait de redescendre parfois un peu dans les tours mais ses capacités sont impressionnantes, notamment sur l’imparable ‘Living Under Ice’. Quant aux guitares, c’est du beau travail de mécanique, j’ai été assez scié par leur travail sur ‘Steel Lord on Wheels’, ‘The Faceless in Charge’ ou ‘High Speed Breakout’. C’est sûr ça n’est pas une motorisation originale mais c’est efficace et dynamique en diable !
– Et la basse alors ? J’vous en avais parlé pourtant…
– Attendez, j’ai gardé la meilleure de mes impressions pour la fin. Énorme ! Elle survole réellement les débats et se permet même parfois d’harmoniser avec les guitares (‘Change your Life Line’, ‘Millenium Quest’). Sur l’ensemble de la bourre que je me suis tirée, c’est vraiment elle qui marque des points. De plus la production est aérée et laisse à chaque piston d’Hibria suffisamment d’espace pour s’exprimer.
– Ah bah ça c’t’une préparation Piet Sielck (Iron Savior), il connaît son affaire ! Finalement vous êtes conquis ?
– Pas totalement… Il y a quand même des longueurs dans les rapports surtout sur ‘Defying the Rules’ et la toute fin de parcours. J’aurais aimé un peu plus de variété tout de même. Mais bon, quand ‘Stare at Yourself’ et la ligne d’arrivée approchent, on sent que les chevaux sont lâchés et que le moteur donne tout ce qu’il a dans le ventre… et puis comment résister à des sensations telles que les procure ‘A Kingdom to Share’ ?!
– Vous la prenez alors ? Je vous sors un bon de commande ? On signe aujourd’hui ?
– Je vais réfléchir un peu mais pouvoir essorer la poignée avec un engin pareil, ça se refuse difficilement ! J’espère que la finition sera meilleure sur le prochain modèle de la marque, gaaazzzz !

  1. intro
  2. steel lord on wheels
  3. change your life line
  4. millenium quest
  5. a kingdom to share
  6. living under ice
  7. defying the rules
  8. the faceless in charge
  9. high speed in charge
  10. stare at yourself

Chroniqueur

alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. krakoukass Krakoukass says:

    Excellente chronique mec…

  2. AlCheMist says:

    Merci boss ! Et merci aux chros de Shaka sur VS pour l’inspiration ;O)-

  3. Joss says:

    Oui bonne chro, je suis sûr que notre boss adoré a foncé acheté ce disque en lisant ça :-p

  4. Monster says:

    Ouaip excellente chro, ça m’a l’air d’être de la grosse cylindré ce groupe !

  5. AlcheMist says:

    Gros potentiel en effet ! Il ne leur reste qu’à trouver une touche plus personnelle (Très dure à dégoter en matière de Heavy), mais ça fait plaisir et c’est rafraîchissant d’entendre des groupes comme celui-ci.

  6. jacques says:

    trés bonne chro chez vous pour du Heavy…a noter que la paire de guitariste est fabuleuse, y a des solos dans cet album heu… Renversant, un bon 16/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *