Legion Of The Damned – Sons of the Jackal

4 Commentaires      1 330
Style: thrash metalAnnee de sortie: 2007Label: Massacre

Les bons échos que reçoit Legion of the Damned dans la presse sont pour moi un mystère. J’aimerais bien un jour qu’on m’explique ce qu’il y a de si fantastique chez ce groupe de thrash metal originaire des Pays-Bas et anciennement baptisé Occult. Cela est valable aussi (un peu moins cependant) pour Dew-Scented dont je n’ai jamais compris tout le foin qu’on avait fait d’un Inwards plutôt bon mais loin d’être référentiel.

Legion of the Damned a d’ailleurs beaucoup de points communs avec le groupe allemand : tous deux sont dans le business depuis longtemps (1992) ; tous deux pratiquent du thrash metal brutal dopé au death metal ; tous deux ont droit à une production moderne et puissante ; tous deux ont l’habitude de coller des morceaux quasi-similaires les uns à la suite des autres sur leurs albums ; tous deux semblent vouer un culte à Slayer ; tous deux sont des combos de thrash metal de seconde zone surestimés ; tous deux font des albums qui défoulent mais deviennent vite lassant. La différence étant que les vocaux chez L.O.T.D. sont plus proches de ceux de Darren Travis (Sadus) que du death metal pur et dur et que leur démarche est plus old-school.

A part ça rien à signaler, Sons of the Jackal est un album identique au précédent et j’imagine que les suivants lui seront aussi identiques. Défoulant l’espace d’un court instant…

  1. son of the jackal
  2. undead stillborn
  3. avenging srchangel
  4. death is my master (slay for kali)
  5. sepulchral ghoul
  6. seven heads they slumber
  7. infernal wrath
  8. atomicide
  9. ten horns arise
  10. diabolist
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. Manjyome says:

    Assez d’accord avec la chronique, LOTD ne mérite peut-être pas autant d’ovations que ça. C’est du thrash pas très original, assez proche de Dew-Scented en effet, mais ce qu’ils font, ils le font bien. Il y a quelques chansons franchement bonnes (Son of the jackal, Infernal Wrath) qui rendent cet album assez bon pour les fans du genre. On en fera pas le disque de l’année, mais il a au moins le mérite de défouler.

  2. PinkFindus says:

    d’accord avec la kro c’ un peu une tempête dans un verre d’eau c’t’album.

  3. Angrom angrom says:

    ce qui est bien, c’est que rien qu’en changeant quelques mots, cette chronique peut également servir pour le dernier Dew Scented… :)

  4. Yonovich says:

    Ba pour moi il passe super bien cette album comme une lampée de bon wisky pas du pure malt mais ça fait toujours plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *