Iwrestledabearonce – Ep

Iwrestledabearonce – Ep

Nouveaux venus en provenance de Louisiane, IWrestledABearOnce est un jeune groupe qui nous propose ici ces premières compos sur un EP autoproduit, pas n’importe comment étant donné que ces 5 morceaux sont déjà l’objet d’un petit buzz aux Etats-Unis et que le groupe a récemment signé sur Century Media, on devrait d’ailleurs voir arriver le premier album avant la fin de l’année.
La bizarrerie de leur patronyme se retrouve dans leur musique qui est à situer dans la suite logique de Horse the Band, Genghis Tron, c’est à dire un melting pot fait d’un bric et de broc de sonorités de synthés kitch et de metal extrême, avec ici une proportion encore plus importante d’esprit parodique débile.
Le sérieux n’est effectivement pas de rigueur, preuve en est la fin sur le théme d’Inspecteur Gadget de « Ulrich Firelord: Breaker Of Mountains », qui est bien marrante même si j’ai un peu l’impression que ça a déjà été fait cinquante fois. Les titres des autres morceaux sont à l’avenant, un nouveau morceau du groupe, visible en clip sur youtube, s’appelle « Tastes like Kevin Bacon », et le-dit clip en dit long sur le peu de prise au sérieux du groupe.

Ce ne sont sûrement pas les premiers à mélanger ainsi tout et n’importe quoi sous l’égide du délire metal extrême à synthé, Carnival in Coal font déjà ça de longue date en France, on pourrait même les accuser de surenchère de cacophonie à base de sonorités de synthés jouets, mais leur musique arrive à avoir un certain intérêt, le niveau technique est de haute volée, avec son lot de riffs joués en tapping ultrasonique façon Psyopus et la construction des morceaux, alternant mathcore, death/grind, electro-goth, et pop à synthé, est assez réussie. Ça reste assez gentillet sur un EP 5 titres, reste à voir si sur la durée d’un album entier le groupe arrive à proposer quelque chose de cohérent.

On notera également que c’est une nana au chant et elle vaut à elle seule le détour, ses voix sont très variées, vont du beuglement vomitif grindcore à des mélopées dans un genre pouvant rappeler certains groupes de heavy gothiques à chanteuse, et malgré sa petitesse, la demoiselle impressionne par son coffre puissant. Vu sa voix de plantigrade, pas étonnant qu’elle ait pu lutter avec un ours (une fois).

  1. ulrich firelord: breaker of mountains
  2. alaskan flounder basket
  3. vlork: mighty wielder of sheep
  4. still jolly after all these years
  5. corey feldman holocaust
  6. firelord ulrich [remix by dada yakuza]

A PROPOS DE jonben

jonben Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande.                           [http://jonben.jux.com] [http://jonben.bandcamp.com]

jonben a écrit 454 articles sur Eklektik.

5 commentaires

  1. Ouaip, vraiment très sympa ce petit EP…

  2. Enfin un truc frais dans ce style (?)… ça fait du bien.

  3. y a pas à dire ca joue, et la demoiselle a bien des atouts dans la glotte

  4. Argh franchement ya des bonnes idés, la voix est super, c’aurait pus être tres bon… mais il faudrait absolument retirer les passages « pop electro kitch » qui sont vraiment horribles…

  5. Perso j’adore. Rien à jeter ici: c’est cachy, puissant, délirant. Que du miam !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 633- deadly scenes-coverdun23 | 29 mai 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    C'est monstrueusement bon, merci pour la découverte! Et chose amusante, le précédent avec Strobl est excellent mais fait réaliser à quel point celui ci pue le chef d’œuvre.
  • fnm-sol invictusdun23 | 29 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Yep, j'aime beaucoup Mouth to Mouth aussi. Je rejoins Martial pour les titres qu'il cite, de plus en plus, Rise of the fall est bien énorme aussi. Mais finalement, j’apprécie la dernière ligne chantée du disque et son "Welcome home, my friend". Yep, il n'est pas mineur celui là, d'album, juste trop court!
  • fnm-sol invictuskrakoukass | 28 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Désolé si je te donne l'impression de ne pas l'avoir écouté mais je connais bien FNM je te rassure... Et pour moi on n'est pas au niveau des précédents. Quant à "Mouth to Mouth", c'est un classique pour moi. Ça me suffit. ;)
  • fnm-sol invictusMartial | 28 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Album certainement pas assez écouté par le chroniqueur. Des classiques à la hauteur de ceux cités dans la chro (depuis quand "Mouth To Mouth est-il un classique de FNM d'ailleurs ?), j'en vois au moins six ici : Cone of Shame, Superhero, Separation Anxiety, Matador, Sunny Side Up et Motherfucker. Pas mal sur dix morceaux. Br...
  • klone - here comes the sundun23 | 27 mai 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Merci pour la découverte!
  • fnm-sol invictusdun23 | 27 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    On semble oublier de nos jours qu'aucun album de Faith No More de l'ère Patton (excepté peut être the real thing) n'a provoqué lors de sa sortie de véritable raz de marée de superlatifs en tous genres, a plus forte raison sur Album of the year. Tout ça parce qu'un Faith No More, ça se savoure sur la longueur. Parce que l...
  • fnm-sol invictusKane | 26 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Tu t'es attaqué à une chronique difficile. Quand je la lis, j'ai l'impression de retrouver les sensations que j'avais quand j'ai eu entre les mains "Album of the year" pour la première fois. Il se trouve qu'aujourd'hui, "AOTY" fait partie de mes albums préférés de FNM. "Sol Invictus" semble prendre le même chemin. Une...
  • leviathan - scar sighteddarkantisthene | 14 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    5 écoutes au compteur et je suis bien obligé d'admettre que je ne partage pas votre avis, camarades. Les 3 premiers titres (j'exclus l'instrumental introductif) sont trop brouillons et dissonants à mon got, Wrest n'excelle jamais dans ce genre. Par contre, lorsqu'il reste dans des cadres plus "classiques" comme "wicked filed"...