Vermin Womb – Permanence

Pas de commentaires      976
Style: death/grind/sludgeAnnee de sortie: 2014Label: Throatruiner Records

Les années passent, les groupes changent et l’histoire d’amour entre Ethan McCarthy et Throatruiner se poursuit. Un an après la sortie du premier Primitive Man et trois après le split de Clinging To The Trees of a Forest Fire avec Nesseria (puis le split du groupe tout court), voilà que le bonhomme fonde un nouveau groupe: Vermin Womb, dont le premier EP sonne tel un oppressant mélange de ses autres formations.

Permanence, le premier EP du groupe, offre six titres aussi gras que brutaux, le death/grind culbutant le sludge jusqu’à donner une masse informe. La sauvagerie déversée par le trio (complété par l’ex CTTTOAFF Zachary Harlan à la basse et le batteur Patrick Fiorentio) est particulièrement irrespirable et vicieuse, merci aux blasts et au chant littéralement vomi par l’ami Ethan, plus monstrueux que jamais ! (chant qui se tait d’ailleurs assez régulièrement afin que l’on puisse apprécier l’atmosphère déshumanisée, le chaos et les dissonances).

Vu comme ça, Permanence peut paraitre comme trop extrême pour être audible, et pourtant derrière cette constante agression lourdingue et les rugissements d’Ethan se trouve un groove sacrément accrocheur (des blasts black metal rencontrant les bayous d’Eyehategod pendant 9 Fruitless Years Of Total Fucking Agony au groove lancinant quasi hypnotique de Bitterness).

Bref, rien à jeter dans ce premier EP de Vermin Womb dont la violence bestiale impressionne de bout en bout. Hâte d’en entendre la suite !

  1. You Know Nothing
  2. Bitterness
  3. Setting Standards
  4. 9 Fruitless Years of Total Agony
  5. From Below
  6. Gave

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *