Sleepmakeswaves – Love of Cartography

1 Commentaire      1 028
Style: post-rockAnnee de sortie: 2014Label: Bird's Robe RecordsProducteur: Nick DiDia

Vus deux fois en live en seulement quelques mois d’intervalle (lors d’une tournée en compagnie de 65DaysOfStatic puis en tête d’affiche), les australiens de Sleepmakeswaves ont semble-t-il pris goût aux concerts en Europe (en dépit d’un public très clairsemé la seconde fois, dommage pour eux… et pour les absents). Très pro sur scène, le quartet de Sydney a pourtant sacrément évolué depuis ses débuts…

Fondé en 2006, le groupe a sorti quelques albums et EP avec à ses débuts un côté orchestral accordant le crédit tire-larme de leur post-rock (remember). Une tendance fort agréable qui s’est peu à peu estompée au fil des albums. Confirmation aujourd’hui dès l’entame de Love of Cartography aux touches électroniques très prononcées. Côtoyer 65DaysOfStatic a semble-t-il fortement influencé les australiens car ce Perfect Detonator contient des rythmiques synthétiques caractéristiques des anglais. Copie (in?)volontaire ou hommage, ces touches sont toutefois discrètes et ne retirent en rien le pouvoir de cette compo, à l’atmosphère simplement somptueuse.

Comme le veut le genre, Sleepmakeswaves pare sa musique d’arpèges poignants et de riffs plus nerveux (quand ça explose dans le ciel, vous connaissez le topo), un jeu tout en contraste qui, pris au pied de la lettre, n’apporte rien au genre et qui pourtant, entre les mains de ces australiens se voit particulièrement réussi. Comment cela se matérialise-t-il ? Simplement par des mélodies finement ciselées (le subtil single Great Northern) alliées à des ambiances tantôt paisibles (l’éthéré A Little Spark) , tantôt plus nerveuses (Traced In Constellations, à l’intro sacrément groovy), parfois futuristes grâce à cet apport electro (The Stars Are Stigmata, Something Like Avalanches), et ce souvent tout mélangé pour un rendu final déconcertant de facilité, les paysages défilant sans que la moindre gène ne viennent déranger le voyage.

Love of Cartography est un album très varié à l’intensité plus que vibrante, aux rythmiques en constante mutation alternant explosions d’émotions et accalmies célestes. La Beauté.

  1. Perfect Detonator
  2. Traced In Constellations
  3. Singularity
  4. Emergent
  5. Great Northern
  6. The Stars Are Stigmata
  7. A Little Spark
  8. How We Built The Ocean
  9. Something Like Avalanches
  10. Your Time Will Come Again

Bandcamp
Facebook

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. madrumo says:

    Pas mal du tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *