Gillian Carter – Dreams Of Suffocation

Pas de commentaires      1 018
Style: screamoAnnee de sortie: 2016Label: Skeletal Lightning/Dog Knights ProductionsProducteur: Kris Hilbert

Gillian Carter est de ces groupes qui demeurent attachés au screamo premier du nom tout en lui donnant un bon coup de fraicheur. Issu de la prolifique scène hardcore floridienne, le trio est actif depuis 2005 et sort régulièrement des albums, cette année c’est Dreams Of Suffocation, son cinquième long-format qui voit le jour.

« Lament » le débute et te scotche directement sur ton siège. 44 secondes de déchirement poignant, tous nerfs dehors évoquant des groupes actuels tels que Loma Prieta ou Beau Navire ainsi que les « classiques » du screamo (Saetia, You & I et autres Pg.99 faisant certainement partie de leurs références, entre autres). « Remembering Her The Way She Was (Alive) » surprend ensuite par son traitement moins spontané, plus « construit » presque progressif (plus de cinq minutes au compteur cette fois), la mélancolie se propage pourtant, mais pas de la même manière (une guitare sèche et un orgue étant d’ailleurs au rendez-vous). Idem pour « Sparks To The Sky » qui laisse même apprécier un harmonica nostalgique sur son final.

De la variété instrumentale qui ne se poursuit pourtant pas lors des compos suivantes (même si l’interlude « Rest In Peace 2012 Interlude » laisse le champ libre au piano), davantage « screamo traditionnel » fait de cris aigus, de riffs aussi puissants que mélodiques. Mais attention ces mélodies restent bien tristes, à l’image de la plupart des titres des morceaux (et donc des lyrics) traitant de baisses de moral, de désespoir, de frustration et finalement de mort. Des thèmes exploités maintes fois en musique mais qui trouvent un impact des plus puissants accolé à ces riffs percutants.

Gillian Carter signe là un super album que tout amateur de screamo (le vrai, l’authentique)… mais aussi les autres (y’a pas de raison !) se doit de tester. Émotions garanties (et peut-être bien avec la larmichette de rigueur) !

  1. Lament
  2. Remembering Her The Way She Was (Alive)
  3. Sparks To The Sky
  4. Fragments Of A Eulogy
  5. (Fuck Everything) One Day I’ll Die
  6. This Title Means Nothing
  7. Rotting
  8. Despondency
  9. Rest In Peace 2012 Interlude
  10. Discouragement (Better Luck Next Year)

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *