deathandserenity. – S/T

Pas de commentaires      265
Style: post black metal Annee de sortie: 2018Label: Autoproduction

deathandserenity. est de ces projets mystérieux qui constellent Bandcamp et Soundcloud. Quasiment pas d’info mis à part sa provenance (Chicago), le dénommé « J » pourrait bien être un étudiant composant/enregistrant tout dans sa chambre comme un musicien confirmé souhaitant se faire plaisir à côté de son groupe. Après recherche, la réponse est la seconde option puisqu’il s’agit du guitariste de Portals, groupe de death du coin. En tous cas, le gaillard bénéficie pour son premier EP d’un son donnant l’impression de sortir d’un studio pro, de quoi idéalement servir trois compos d’un post-black metal très bien foutu.

Avec ses titres en japonais, deathandserenity. brouille encore plus les pistes mais Google translate est heureusement là ! « 悪夢 » (« Cauchemar ») débute cet EP sur les plates-bandes d’un Deafheaven première époque, mélange bien équilibré d’accélérations black metal, d’envolées mélodiques et d’accalmies quasi post-rock. Le mix est tendance mais ici le son change particulièrement la donne. En effet, la batterie se trouve particulièrement mise en avant, les blasts étant donc très percutants. Au niveau de la voix, on sort un peu aussi des habitudes du style, J. variant ses râles, allant du suicidaire au growl plus puissant (un panel rappelant un peu Swarrrm, en version moins démente).

« 祝福された » (« Bénédiction ») puis « 呪われた » (« Maudit ») poursuivent sous les mêmes auspices, entre trémolo, atmosphères plus posées (en particulier sur le titre de conclusion) et déchaînement rageur. La recette démontrée ici en impose et s’écoute sans déplaisir grâce à une recherche mélodique continuelle. A voir si cela tiendra la route sur un long-format.

  1. 悪夢
  2. 祝福された
  3. 呪われた

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *