Styles

Opeth – Heritage

Opeth est de retour, et pour la première fois depuis de nombreuses années, le groupe suédois dont il reste finalement peu de survivants des premières périodes, sort un album qui, à l’image de cette pochette aussi surprenante que réussie, marque un franc renouveau. Finis les growls qui maintenaient la filiation avec le death metal des origines, Akerfeldt, seul maître à bord, laisse cette fois libre court à ses influences progressives des années 70 et chante de son timbre le plus clair tout au long des 10 titres de l’album.
Le résultat est un peu déroutant pour qui garde en [...]

Hands – Give Me Rest

Post-hardcore, émo, post-rock, voire même rock… Pas mal d’étiquettes qui s’entrechoquent à l’écoute de ce deuxième album de Hands, groupe américain formé en 2007… L’important c’est que la sauce prenne, et elle prend vraiment bien en fait (malgré la pochette assez repoussante), car le groupe a trouvé une formule qui permet à sa musique d’être à la fois très accrocheuse, et en même temps puissante. L’alternance de voix, hurlée et chantée façon émo, permet d’alterner passages plombés, et envolées plus aérées, et ça fonctionne très bien, même quand le groupe flirte avec le post-rock pour tisser des atmosphères épurées et [...]

Hateful Abandon – Move

Après le magnifique Famine (Or Into the Bellies of Worms), les britanniques de Hateful Abandon reviennent hanter nos tympans avec le très attendu Move.
Cette fois-ci les deux chefs d’orchestre du projet sont bien déterminés à nous prendre à contre-pied en commençant leur album par un morceau intitulé « The Way it Ends ». Là où l’ouverture du précédent album instillait lentement sa douce et vénéneuse noirceur, ici l’opus naît sur un son strident semblable à une perceuse. La pochette n’est ainsi pas mensongère et l’auditeur est accueilli sur un son beaucoup plus électrique. Mais à l’arrivée de la rythmique post-punk, [...]

Diocletian – War of All Against All

Quand Decimator était arrivé sur nos platines en 2007, on se doutait que les néo-zélandais en avaient sous le paletot. A quelques encablures de l’Australie, les insulaires, comme des laborantins de l’extrême expérimentaient la fission des atomes de métal dans leur bunker en apprivoisant l’énergie radioactive. Diocletian n’avait dès lors plus rien à envier à leurs proches cousins aussies dont les plus illustres tenanciers avaient figé la légende d’un son dans le marbre des fondations de la scène extrême locale. En 2009 avec Doom Cult, leur premier album, ils s’adonnaient même aux joies du méfait longue durée, qui craque [...]

We Fucked Our Lives – Tribute To Tantrum

C’est un fait, Montpellier est une ville réputée pour sa scène noise. De nombreux groupes du genre éclosent et s’assoient de solides réputations tandis que les cadors internationaux font très régulièrement étape dans la capitale héraultaise. Cela dure depuis déjà quelques années et s’il y a un groupe qui a lancé ce mouvement, c’est bien Tantrum ! Défunt depuis maintenant quelques années, l’un des leaders de la scène noisecore hexagonale (voire européenne) a laissé derrière lui un héritage entretenu par de nombreux groupes dont seize d’entre eux ont tenu à rendre hommage. En résulte We Fucked Our Lives, compilation [...]

Vaz – Chartreuse Bull

Amphetamine Reptile Records, voilà un label qui aura marqué une époque, et d’ailleurs ceux qui ont pris la vague en plein poire ont l’air d’avoir un peu de mal à s’en remettre. Avec des groupes du calibre d’Unsane, Hammerhead, The Cows, ou les Melvins, on peut les comprendre. Même si Vaz n’a jamais sorti de disques sur ce label, ce side project de membres des susnommés Hammerhead est depuis le début ancré dans cette scène musicale et, comme pour ces derniers, 2011 est l’année du retour avec ce « Chartreuse Bull » malheureusement sorti de façon bien trop confidentielle (en téléchargement [...]

Enablers – Blown Realms and Stalled Explosions

Début de soirée à San Francisco, comme à l’habitude le Golden Gate émerge à peine de la brume, d’un bar à flanc de colline, on entend quelqu’un déclamer des poèmes d’un ton désabusé. On entre, derrière lui 2 guitares, une batterie, l’accompagnent tout en lui laissant le premier plan momentanément.
Enablers ressemble à un groupe de vieux bluesmen jouant au fond d’un bar depuis des lustres, clope au bec, gueules de bois aux traits tirés et aux cheveux grisonants. Au premier plan, un dandy dégarni en costard, à l’haleine chargée en bourbon récitant ses phrases alambiquées, puis s’exclamant comme [...]

Bathory – Under the Sign of the Black Mark

Même si on ne présente plus Bathory, le troisième album du projet, monstre sacré d’une discographie pourtant fournie, mérite encore toute notre attention près de quinze ans après sa sortie.
Under the Sign of the Black Mark commence sur le traditionnel sample de vent sur lequel vient se greffer une mélodie de moins en moins lointaine. Passée l’intro plutôt ambiante, Quorthon rentre dans le vif du sujet. « Massacre » pose le ton de manière agressive et directe, non sans rappeler l’album The Return sorti deux ans auparavant. Cependant, avec « Woman of Dark Desires », ode à Elizabeth Bathory, notre ami suédois [...]

Tim Hecker – Ravedeath, 1972

Dans le plus ou moins petit monde de la musique ambiante, Tim Hecker est ce que l’on peut appeler sans retenue une référence, le genre de nom qui donne des étoiles dans les yeux des amateurs d’accidents sonore et autres chevauchements de nappes toutes plus belles les unes que les autres.
Sans vouloir tomber dans le « tu peux pas comprendre c’est un concept », chaque opus de Tim Hecker fonctionne comme un ensemble dont chaque mouvement ne peut être pris en compte séparément. Et si An Imaginary Country possédait un petit coté rêveur et naïf, ce nouvel opus étrangement intitulé [...]

The Weeknd : La pépite gratos

Bonne initiative doublée d’un gros coup de pub pour faire monter le buzz : The Weeknd derrière lequel se cache un seul homme, un canadien de 21 ans nommé Abel Tesfaye, a distribué gratuitement durant l’été sa deuxième mixtape (qu’on peut en fait assimiler à un album finalement), Thursday, après avoir déjà livré au monde en début d’année, sur le même mode, son premier méfait 
Ces deux livraisons affolent littéralement le net, et une fois n’est pas coutume, la hype pourrait bien avoir raison. Ce jeune homme dont on  attend toujours le premier album officiel, semble avoir un talent [...]