Styles

Appollonia – Crimson Shades

Bonne nouvelle, revoilà les bordelais de Appollonia. On constate d’abord avec un certain plaisir que la pochette de leur nouvel opus est beaucoup plus agréable que celle de leur précédent (néanmoins excellent) Blank Solstice qui était vraiment desservi sur ce plan. Un détail vous me direz, et vous aurez plus que raison. Mais c’est ma chronique et je dis ce que je veux. Ok ?
Cette mise au point faite, les choses ont peu changé musicalement chez Appollonia, heureusement pour nos oreilles, mais malheureusement pour notre boulot de chroniqueur. C’est que leur musique est toujours aussi pénible, lorsqu’il s’agit [...]

Majesty – Before The Downfall

Quand on passe chez Hellsheadbangers, on y va toujours l’œil et l’oreille curieuses. Généralement au détour d’une page où sont présentées les dernières nouveautés du catalogue, on tombe sur la pochette improbable qui sous ses airs faussement naïfs, nous emballe. On oublie alors le dernier article lu sur la décentralisation fiscale dans le canard du matin, le rendez-vous qu’on doit prendre depuis 2 heures pour aller refaire sa carte d’identité et la dernière résolution qu’on s’est faite en jurant de ne plus jamais lire un nouveau livre de BHL, en sortant de la douche. La page consultée n’est jamais [...]

Lunar Aurora – Hoagascht

Cinq ans après la claque Andacht, Hoagascht arrive à point nommé. Petit bijou de black comme seuls nos voisins allemands savent le faire, cet album de Lunar Aurora présente une vision du groupe à travers un prisme différent. Dès le début l’ambiance est à l’honneur: nappes de clavier, voix parlées et riffs sous-jacents sont au rendez-vous. A partir du deuxième morceau, « Nachteule », l’album s’abat sur vous tel le prédateur nocturne qu’il chante. Avec ses riffs magnifiques et ses vocaux déchirants, Hoagascht  continuera de vous mettre à mort sur le magique « Sterna » et son clavier venu d’ailleurs. « Beagliachda » fait monter [...]

Outcast – Awaken The Reason

Octobre 2008 : « on n’aura du coup sans doute pas à attendre longtemps le 3ème album qui serait déjà quasiment prêt ». C’est avec ces mots prophétiques que je concluais ma chronique du précédent album des français de Outcast. Un grand merci au groupe pour avoir completement discredité cette prévision et m’avoir fait passer pour un Nostradamus du dimanche!
Je commence cette bafouille en râlant,  mais je suis magnanimité! J’accorde mon pardon au groupe (qui je le vois bien, commençait certainement à s’inquiéter de m’avoir courroucé), car au vu des résultats, l’attente valait largement la peine. C’est peu dire en effet que [...]

Post Rock ?

Les contours du rock sont en perpétuelle évolution et entourent un phénomène bien trop large pour espérer être décrypté d’une façon qui convienne à tous ses acteurs et surtout amateurs de cette musique. Ce n’est pas forcément plus facile de s’attaquer à une sous-branche, mais je vais tout de même tenter de présenter mon point de vue sur un terme qui fait souvent sourire puis intrigue ceux qui le découvrent, le post-rock.
« Music using rock instrumentation for non-rock purposes, using guitars as facilitators of timbre and textures rather than riffs and power chords. […] Perhaps the really provocative area [...]

Animals As Leaders – Weightless

En 2009, sortait le premier album d’Animals As Leaders qui marqua énormément de monde en révolutionnant en quelque sorte le concept de metal instrumental de guitariste virtuose. Le succès était mérité, on était loin des shredders à la Yngwie Malmsteen ou Satriani/Vai, ou de projets solo habituels de métalleux (façon Marc Rizzo de Soulfly, plutôt méritant d’ailleurs), mais un metal à cheval entre metal progressif, metal moderne typé Meshuggah et jazz fusion.
Le premier album de Animals As Leaders était le projet solo du guitariste Tosin Abasi, dans lequel il a rassemblé les morceaux instrumentaux qu’il a composé au fil des années en parallèle [...]

Les héritiers du Doom / Stoner / Sludge

Chez Eklektik, on rigole déjà de voir accourir ventre à terre les intégristes du doom, les ayatollahs du sludge, les junkies du stoner, le couteau entre les dents, le pétard dans la poche, prompt au tapage nocturne et incendiaire. Alors oui ce dossier parle de doom, de stoner, de sludge. Mais non on ne se risquera pas à une définition en bonne et due forme de chaque terme. Pourquoi ? Tout simplement parce que définir c’est imposer une norme et que les groupes naviguant dans ces sphères musicales sont peu enclins à cette étiquetage. Pas qu’il n’y ait d’éléments [...]

Wormrot – Dirge

Les amateurs de metal extrême le savent, le continent asiatique est une terre promise pour les projets qui développent une sympathie pour la brutalité. Combien sont ils ces groupes locaux , inconnus au bataillon, qui mettent une raclée à des entités bien plus institutionnelles de ce côté là de la planète ? Des tas, voilà, ils sont des tas, comme les marchés qui habitent les grandes villes orientales, à chaque coin de rue, et dont on garde un souvenir flou si on n’est pas un habitant du coin. Du côté de Singapour par exemple, certains ont même le vent en [...]

Dionaea – Still

Après la démo deux titres, place à l’EP trois titres pour Dionaea. Les américains n’ont pas tellement évolué musicalement entre les deux, ils transcendent juste leur genre autoproclamé « post grind ». Encore une étiquette farfelue me direz-vous, pourtant le groupe colle parfaitement à ce style-là (même si le côté « grind » n’est là que par intermittence).
Prenez Same Story, premier morceau pavé de quasiment un quart d’heure. Une introduction post-rock toute douce puis tout s’emballe dans un enchevêtrement de notes déstructurées que ne renierait pas Behold…The Arctopus, Tera Melos ou encore Journal. Une voix énervée (pas si grind que ça mais [...]

A hill to die upon – Omens

Messieurs, vous n’avez pas le monopole du coeur… qu’on lacère et réduit à néant via des rythmes et des riffs démoniaques. Voilà ce que pourraient dire les Américains d’A hill to die upon aux Polonais de Hate ou Behemoth si jamais David Pujadas avaient l’idée saugrenue d’organiser un débat pour l’une des sorties black death de l’année 2011.
Mais je vais un peu vite en besogne, il s’agit quand même de faire une petite présentation de l’album qui m’a accompagné ces derniers temps dans mes envies de tout casser.
Rassurez-vous ça va aller vite : en 2004, deux frères [...]