Styles

Transatlantic – Kaleidoscope

Le « All Star Band » du rock progressif est de retour ! Rappelons pour les néophytes qu’il s’agit d’un super groupe fondé en 2000 par les membres de quatre cadors du prog ou du métal progressif : Neal Morse (Spock’s Beard) aux claviers, Roine Stolt (The Flower Kings) aux guitares, Pete Trewavas (Marillion) à la basse, Mike Portnoy (ex – Dream Theater, The Winery Dogs, Adrenaline Mob et cent autres projets) à la batterie. On peut ajouter que tout le monde chante plus ou moins dans le groupe, et qu’il est souvent (un peu sur album mais surtout beaucoup sur scène) rejoint [...]

Cliffjumper – Wolf Valley

On vous avait parlé il y a peu des mathcoreux de LeHunt et de leur sympathique premier album, et bien vous risquez de leur trouver bien des similitudes avec Cliffjumper et leur Wolf Valley. Au niveau de l’artwork – pour un peu on pourrait jouer au jeu des sept différences (qui aurait cru que les vues aériennes de lotissements auraient autant la cote !) – comme au niveau musical, les influences de ces deux groupes semblent être bien proches… trop proches ?

Impure Wilhelmina – Black Honey

Quelle délicieuse surprise alors qu’on les croyait enterrés, d’apprendre le retour des suisses d’Impure Wilhelmina 6 ans après l’excellent Prayers & Arsons, et avec un nouvel album en plus! Il semble que l’accouchement de Black Honey ait pris du temps, puisque l’album devait apparemment initialement sortir quasiment un an plus tôt.

Whores – Clean

Noise-rock abrasif et grosses guitares stoner, efficacité radicale, bref je me demande encore pourquoi j’ai oublié de parler de cet album, enfin de cet EP, l’année dernière. A moins que ce soit parce que ces satanés coquins de Brutal Panda ne le sortent qu’en LP et que ça a le don de me chagriner.

Barabbas – Libérez Barabbas !

Barabbas est un groupe de la région parisienne formé en 2007 avec la volonté de – je cite la bio – « prodiguer réconfort moral, paix de l’esprit et acouphènes irréversibles aux brebis métalliques égarées qui poussent les portes de son Église Sonique du Saint Riff Rédempteur ».

Crosses – †††

Le voilà enfin qui sort cet album de Crosses, groupe derrière lequel se cachent Chino Moreno (Deftones) et son pote d’enfance Shaun Lopez, accessoirement guitariste du groupe Far dissout en 1999 et reformé 10 ans plus tard.

Uboa – Jouissance

Uboa est un projet solo monté par un inconnu australien s’appelant « X » proposant sa musique à prix libre sur Bandcamp. Dit comme ça, ça n’engage pas vraiment à aller écouter, et pourtant son indéfinissable et flippant artwork incite vraiment à appuyer sur « play ». Puis bon, qui refuserait une Jouissance gratuite ?

When Icarus Falls – Circles

Même pas deux ans après Aegean, revoilà When Icarus Falls avec un EP quatre titres. Le premier album des suisses, tout puissant qu’il est, ne m’avait à l’époque malheureusement pas emballé plus que ça. Ce Circles arrive donc à point nommé pour une réconciliation…

Gridlink – Longhena

Les allumés japano-texans de Gridlink sont de retour en ce début d’année, annonçant par la même occasion que Longhena sera leur dernier album. Évidemment avec Gridlink on sait qu’on n’aura pas de surprise et qu’on aura toujours affaire à du grind de taré joué et hurlé à 100 à l’heure.

Jolly – The Audio Guide to Happiness (part I et II)

Jolly est un groupe new-yorkais qui, ça vous a peut-être échappé, a sorti l’année dernière le deuxième volet de son Audio Guide to Happiness, un double album donc (dont le premier volet date de 2011), au concept un poil fumeux puisque le groupe met en avant le son « binaural » utilisé sur l’album, qui serait paraît-il un artefact sonore permettant de produire une fois perçu par le cerveau, un état de bonheur chez les sujets exposés à cette technique sonore.