Styles

Passiv Dödshjälp – Kollektiva Mönster

Fer de lance de la scène crust à la suédoise actuelle, Passiv Dödshjälp est un groupe qui ne chôme pas puisque ce Kollektiva Mönster est leur sixième sortie en l’espace de quatre ans d’existence (leur troisième album long-format plus précisément, le reste étant EPs et splits). Une impressionnante productivité n’atteignant pourtant pas la qualité de leurs sorties… pour l’instant ?

No Fealty – In The Shadow Of The Monolith

Originaire de Copenhague, No Fealty est un tout jeune groupe comprenant des membres, actuels et anciens, de Hexis, groupe qui monte dont on a déjà parlé en ces pages. Si l’extrême virulence de ces derniers m’avait marqué lors de l’écoute de leur EP et surtout de leur 3-Way Split en compagnie d’Euglena et As We Draw, cette première livraison de ce nouveau projet augurait donc dès le départ d’un fort potentiel, renforcée par un artwork particulièrement malsain (me rappelant Saturne dévorant l’un de ses fils de Goya, mais rien à voir en fait… D’ailleurs j’aurais bien aimé connaitre l’artiste, [...]

Gorguts – Colored Sands

Il y a douze ans, le groupe québécois Gorguts sortait son quatrième album « From Wisdom to Hate« , un truc obscur et fouillé comme pas deux, à la croisée des chemins entre la sombreur du death-metal et les dissonances de ce qu’on n’appelait alors pas encore le post-black. Inspiré et équilibré, l’opus allait de la barbarie savamment construite à des ambiances plus éthérées mais toujours ténébreuses, et suivait le grand « Obscura« , celui qui avait définitivement fait entrer Gorguts dans la cour privée de l’avant-garde, et qui était devenu pour beaucoup d’amateurs de metal avant-garde (dont je suis) un instant classic.

White Lies – Big TV

Sans vraiment faire de bruit, White Lies revient en cet été 2013 avec son troisième album Big TV. Plutôt confidentiel chez nous, le groupe anglais avait pourtant signé jusqu’alors deux albums d’indie pop, lorgnant vers un revival new-wave, ponctués de tubes entre rythmiques martialo-dansantes et feeling nostalgico-mélancolique.

Scale the Summit – The Migration

On reprend avec le livret 4 des variations de thèmes à la guitare, pour aujourd’hui ce sera 10 exemples qui couvriront l’ensemble des capacités instrumentales d’une formation à 2 guitares, une basse et une batterie. Ca pourrait se résumer de la prouesse technique si la musique de Scale the Summit n’était pas si plaisante, parfaitement agencée avec une subtilité et un feeling indéniables.

Slugdge – Born of Slime

Oh le méchant OMNI que voilà… Je commencerai cette chronique par remercier mon ancien camarade Eklekticien Cava sans qui je ne vois pas très bien comment j’aurais pu tomber sur ce groupe. C’est que ni le nom du groupe ni la pochette ne m’auraient a priori donné envie de m’arrêter dessus si j’avais déjà eu le commencement d’une opportunité de les voir. En tout cas c’eut été une tragique erreur car le poutrage est là et bien là. Quel album!

Mesh – Automation baby

Parmi les groupes s’adonnant à l’electro pop façon Depeche Mode, on a en général tendance à lorgner du côté de l’outre-Rhin. Et on a souvent raison. Cependant, en cette année de nouvel album de la bande à Martin Gore, il me semble tout à fait approprié (puisque ledit album ne me bouleverse pas) de ressortir de la boite à outils (François, si tu nous lis…) les bons vieux Anglais de Mesh.

Newsted – Heavy Metal Music

A moins d’avoir vécu dans une grotte pendant 25 ans, je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous présenter Jason Newsted. Et si jamais vous ne savez pas de qui je parle, et si vous n’êtes pas trop feignant, gougueule se chargera de vous renseigner.

Marvin – Barry

Bon c’est pas parce que Marvin est d’abord un groupe de scène qui ne peut raisonnablement pas laisser indifférent quiconque assiste à ses shows, qu’on peut se permettre de faire l’impasse sur une nouvelle sortie studio du combo de Montpellier.

Hourvari – S/T

Sorti initialement en 2011, le jeune label montpelliérain Lost Pilgrims réédite cette année le premier EP de Hourvari, groupe made in Laval comprenant la fine fleur locale, c’est-à-dire des membres de Birds In Row, As We Draw mais aussi de Puzzle, groupe un peu plus méconnu que les deux autres.