Plight Radio – When Everything Burns Within

Pas de commentaires      1 112
Style: post-rockAnnee de sortie: 2020Label: Antigony Records

Formé en 2011 du côté de Livourne (Italie), Plight Radio joue du post-rock ayant pour thématique apparente la nature. A la jolie cover forestière s’ajoute en effet des titres ayant pour sujet le vent ou l’horizon, histoire d’installer un décor. Et quoi de mieux qu’une musique immersive et émotionnelle pour totalement entrer en communion avec cette nature ?

Car When Everything Burns Within est une expérience très relaxante. Le post rock des italiens est pourtant typique à l’image d' »Overture », entre ses arpèges, son tapping, ses patterns de batterie et son léger synthé, on est directement caressé dans le sens du poil. « Rising Wind » vient ajouter encore plus d’épaisseur, les textures étant nombreuses et l’aspect nostalgique viendra encore densifier les émotions émises par cet excellent titre (à noter les discrètes interventions du synthé qui viendra « imiter » le son du vent).

« Eleonora » prend des airs orientaux sur son entame, transformant les paysages verdoyants en terres ensablées avec quelques mirages personnifiés par le delay de la guitare. Petit à petit ce titre construit sa route, plutôt sinueuse, entre lumière et assombrissement soudain. Puis, comme son nom l’indique, « Astronomical Horizon » regarde vers le haut, nous immergeant dans un écrin de douceur. Une fois encore, les arpèges sont idéalement accompagnés par des synthés envoûtant créant l’effet de rêverie escompté, et Plight Radio ne se facilite pas la tâche en prenant de jolis détours plutôt que de foncer tout droit. A noter un final bien pêchu et émotionnel (qu’on aurait presque souhaité plus long !). Enfin « Olimpia » vient terminer le voyage en douceur mélancolique. Les arpèges d’ouverture sont en effet particulièrement poignants avant que la rythmique ne se densifie, les mélodies évolueront durant ces huit minutes d’une incroyable pureté avant une explosion finale (avec distorsion dehors) histoire de bien marquer l’esprit.

Moins simple qu’il n’en a l’air, le post-rock instrumental de Plight Radio est pourtant un modèle du genre. S’inspirant visiblement d’If These Trees Could Talk, Sleepmakeswaves et Explosions In The Sky (pour l’alternance arpèges/trémolos), When Everything Burns Within est un très prometteur premier EP à l’atmosphère hypnotique, tantôt triste, tantôt plus enjouée, dont on ne décroche pas. De quoi faire succomber les amateurs du genre à coup sûr !

  1. Overture
  2. Rising Wind
  3. Eleonora
  4. Astronomical Horizon
  5. Olimpia

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *