Joe la Truite – Trapped in the Cosmos

Pas de commentaires      127
Style: Punk Rock/Metal Foutraque et alluméAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

« TRAPPED IN THE COSMOS » conte la suite des récits de ce cher Joe…
Après avoir maitrisé la Flamme Violette et le pouvoir du Zguen, créé l’arme ultime via l’alliance avec Sendwood, Joe se retrouve face à une nouvelle menace… SOUL GRINDER, boss optionnel maitrisant le Dark-Zguen, déclenche son attaque la plus puissante, la DOMSO NAGAZAKI, un véritable trou noir supermassif répandant le désordre dans l’équilibre cosmique.
Préparer vous à entrer dans un tourbillon psychédélique de Punk-Metal abrasif. Une descente introspective de 40 minutes teintées d’humour, de violence, d’émotions, d’enfance, de remise en question et d’illusions…
Qu’arrivera-t-il à ce bon Joe? Survivra t-il dans les limbes infernales de l’anus cosmique?

Une introduction par le groupe lui-même qui donne le ton et nous prépare au bordel sonore à venir en pressant la touche « play ». Exactement le genre de bordel auquel on s’attend un peu quand même après avoir pris connaissance du nom du groupe et des morceaux qui composent l’album. Et on ne va pas être déçus!

On démarre avec « No Zob in Job », grosse mandale stoner/punk qui balance la dose de riffs bien gras et se conclut dans un délire vocal que ne renierait pas le jeune Devin Townsend transbahuté en DeLorean de sa période Punky Brüster. « Cartoon Filter » est plus punk, mais toujours bien riche en riffs…  On pense un moment que les aixois voudront aussi nous montrer leur côté sensible sur le démarrage de « Country Tek 2000 », mais raté, la balade se transforme rapidement en gros délire nawakien, du moins avant de se terminer de façon épique, avec un superbe solo de guitare qui prouve que tout déconneurs qu’ils soient, nos français ne sont pas des amateurs et justifient d’une solide assise technique parfaitement mise en valeur par une production à la fois puissante (les gros riffs de « Katükah » en attestent avant ce final proprement épique inattendu) et intelligible. Il n’y a guère que la justesse vocale sur quelques-uns des couplets les plus « chantés » qui pourrait être retenue contre notre ami Joe, mais sachant que cet aspect colle au final plutôt bien au côté punk du projet, ça n’apparaît jamais comme un réel problème. Même lorsqu’ils nous présentent leur facette moins déconneuse, plus sérieuse et « grave » les aixois s’en tirent haut la main comme sur le furieux et mélancolique « Together » qui aurait d’ailleurs à mon sens fait office de conclusion adaptée de l’album en raison de son intensité maximale.

Une sortie dont la fraîcheur fait au final le plus grand bien, idéale pour lutter contre la morosité ambiante, merci à notre amie la truite. Pour la peine on bouffera du saumon au réveillon.

Bandcamp du groupe

Tracklist :
01. No Zob in Job
02. Cartoon Filter
03. Country Tek 2000
04. Katükah
05. Where is the Ground ?
06. Fury (feat. Kris Send Wood)
07. I Feel Sick
08. Together
09. Trapped in the Cosmos
10. Domso Nagazaki 8 000 000 000

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 978 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *