Bière Noire – Pièce Secrète

Pas de commentaires      157
Style: expérimental/dark folk/indusAnnee de sortie: 2021Label: Throatruiner Records

Si Satan (le groupe) a déposé les armes il y a quelques temps, Throatruiner a apparemment tenu à garder contact avec eux, notamment son chanteur. Léo Vittoz, autrefois leader du groupe de black’n punk grenoblois, fait donc ses débuts en solo sous le nom de Bière Noire avec ce Pièce Secrète (qui a toutefois été précédé de deux EPs). Il apparaît ici sous un nouveau jour, un peu moins porté sur la folie (quoique ?) mais toujours expérimental.

Bière Noire tranche directement au niveau sonore, résolument lo-fi (l’enregistrement et le mix sont maison mais le mastering est signé Michael Lawrence, qui a notamment bossé avec Current93 et Ulver) nous plongeant dans un univers singulier, sombre et teinté de psychédélisme. « Hart Island » nous met directement dans l’ambiance avec sa guitare grésillant, sa boite à rythme décharnée et sa voix placée en retrait au chant en français amenant un aspect new wave en plus. Et si cette entame annonce un album sous le signe d’un certain désenchantement, celui-ci va s’exprimer de bien des manières.

De l’ambient mystérieux (« Theme Pour la Franklin House ») à un mélange de drone vaporeux sur fond de rythmiques de… samba?! (« Amok II »), il n’y a qu’un pas que Bière Noire franchit bien volontiers. Le grenoblois surprend chaque titre passant par ses étranges expérimentations sonores, faisant de la poésie bien à lui (« L’Horrible Verge ») puis allant du côté de la chanson presque « naïve » (« L’Aigle A Deux Têtes »), tout ça entrecoupé de variations autour de la rêverie (« Amour Bestial », superbe onde onirique), tournant souvent vers l’inquiétant, pour ne pas dire le glauque (« Invocation de Frères Démons »).

Entre dark folk et indus sans le sou, Bière Noire signe un premier album étrange sonnant telle l’œuvre d’un poète surréaliste incompris noyant sa rancœur dans l’alcool. Pièce Secrète est une expérience originale mais vraiment déroutante.

  1. Hart Island
  2. Portrait de l’Artiste en Pop Star
  3. Thème Pour la Franklin House
  4. Amok II
  5. L’Horrible Verge
  6. Invocation de Frères Démons
  7. Amour Bestial
  8. L’Aigle A Deux Têtes
  9. Secrètes Sécrétions Sucrées
  10. Die Brücke

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *