Rigorous Institution – Cainsmarsh

Pas de commentaires      131
Style: crust/punk/metal expérimentalAnnee de sortie: 2022Label: Sentient Ruin Laboratories/Black Water Records

Rigorous Institution est un groupe originaire de Portland ayant déjà livré trois EP et une démo avant ce Cainsmarsh, premier long-format récupéré par Sentient Ruin après une première sortie en mai dernier chez Black Water Records. Partant d’une base crust punk, le quintet y ajoute une ambiance singulière, entre ésotérisme et psychédélisme.

Démarrant par une intro acoustique semblant provenir d’un camp hippie sous psychotropes (« Untitled »), Rigorous Institution nous plonge ensuite en plein cauchemar avec « Fever (City) » où les riffs menaçants sont complétés par quelques synthés renforçant son côté oppressant tandis que les vocaux hargneux évoquent à la fois Amebix et Darkthrone (la version punk). Et ce sera ainsi sur le reste de ce Cainsmarsh qui évolue entre ambiance « médiévalo-horrifique » (l’intro du morceau-titre, qui partira ensuite en hypnose nucléaro-punk), ambient inquiétant (le bien nommé « The Terror ») et punk survolté semblant sortir tout droit d’une dystopie (« Laughter », « Ergot » ou l’halluciné « Earthrise »).

Entre expérimentations bizarroïdes et rugosité primitive, Rigorous Institution nous sort là un cocktail détonnant dans lequel on perçoit du Venom, du Motörhead ou encore du Voïvod qui auraient fait un tour dans un film de sci-fi version série B avec un vaisseau spatial piloté par des crusts. Un excellent premier effort aussi étrange que mystérieux, telle une version cradingue d’Okkultokrati de la part de punks du futur passé (oui).

  1. Untitled
  2. Fever (City)
  3. Cainsmarsh
  4. Nuclear Horses
  5. The Terror
  6. Laughter
  7. Criminal Betrayers
  8. Ergot
  9. Tempt Fate And Win
  10. Earthrise
  11. Hungry Dogs III – The Feral Hunt

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *