Latest Content

We Butter the Bread with Butter – Das Album

L’incongruité de l’année quoi.
Un groupe de metalcore allemand qui chante en allemand, et saupoudre allégrement sa musique de n’importe quoi… souvent des passages électroniques bien putassiers, sur le papier tous les ingrédients étaient là pour que le résultat soit tout simplement dégueulasse (et je ne vous ai pas encore parlé des clips, mais vous allez pouvoir vous faire une idée ci-dessous).
Je voyais circuler leur nom depuis un moment, un nom qui en dit évidemment long sur le côté 2nd degré assumé des gonzes (parce que bon « nous beurrons notre tartine avec du beurre »… sacré choix de nom [...]

Arab Strap – As Days Get Dark

Commencer un album avec un titre aussi monstrueux en voilà un pari risqué… Car « The Turning of Our Bones » est probablement un des meilleurs titres de l’année tous genres confondus, avec sa rythmique électronique façon Massive Attack et le chant désenchanté de Aidan Moffat avec son accent écossais à couper au couteau. Alors forcément « Another Clockwork Day » apparaît automatiquement comme un peu fade en comparaison mais on aurait tort de s’arrêter là, car l’album contient encore son lot de pépites, et même ce titre écouté attentivement s’avère au final de très bonne facture.
As Days Get Dark est mon [...]

Thy Catafalque – Naiv

Moi qui pensais naïvement (huhu) en avoir terminé avec l’année 2020, je me suis récemment fait cueillir en beauté par le dernier opus de Thy Catafalque sur lequel j’étais manifestement passé beaucoup trop rapidement à sa sortie en janvier 2020.
A ma décharge je n’ai jamais été grand fan du projet du hongrois Tamás Kátai, pourtant acclamé par beaucoup et considéré comme un des grands noms de l’avant-garde (pour ce que ça veut dire) ayant lors de mes tentatives précédentes, été échaudé par une impression de « trop », voire « trop plein », tout en reconnaissant des qualités évidentes dans la musique [...]

Blanck Mass – World Eater

Deux ans après la bombe Dumb Flesh, revoilà l’ami Benjamin John Power, finalement plus actif en solo depuis quelques années, qu’avec son groupe principal Fuck Buttons. Difficile de trouver à y redire vu la qualité des sorties solo du britannique.

Hundreds – Wilderness

Après le superbe Aftermath, il n’y avait pas grand-chose à redouter pour la suite du duo frère/sœur de Hundreds, on pouvait donc sereinement attendre un nouvel album, qui, c’était certain, aller encore nous en mettre plein la gueule. Malheureusement Tame the Noise, EP insignifiant sorti entre Aftermath et ce nouvel album Wilderness, était venu tempérer franchement mon bel enthousiasme.

Jeanne Added – Be Sensational

Qui est donc cette jeune femme de 34 ans qui nous a sorti en toute simplicité rien de moins qu’un des meilleurs albums pop français de l’année ? Les critiques s’emballent la concernant, et ils ont diablement raison (même Télérama!), tant Be Sensational pue le talent à plein nez.

Purity Ring – Another Eternity

Faisant suite à Shrines, le très bon premier album de Purity Ring, Another Eternity  est arrivé en mars dernier et devrait ravir les amateurs d’une pop électronique aux arrangements léchés.

Carpenter Brut – EP II et EP III + Interview

Bon j’ai un peu merdé puisque je me rends compte que j’ai complètement oublié de chroniquer le deuxième EP de Carpenter Brut, le biennommé EP II paru en 2013. Pourtant, je vous renvoie à la chronique du premier EP, ce n’est pas par manque d’enthousiasme pour le projet que j’avais zappé cette sortie. Non s’il y a une raison à trouver c’est certainement que j’ai pu ressentir une légère déception en découvrant ce deuxième EP qui ressemblait trop au premier, en moins bien, me semblait-il à l’époque.

Crosses – †††

Le voilà enfin qui sort cet album de Crosses, groupe derrière lequel se cachent Chino Moreno (Deftones) et son pote d’enfance Shaun Lopez, accessoirement guitariste du groupe Far dissout en 1999 et reformé 10 ans plus tard.

KoRn – The Paradigm Shift

The Path of Totality sorti fin 2011 marquait de la part de KoRn la volonté d’assumer un parti-pris clair : prendre une tournure électronique orientée dubstep, le courant de musique électronique en vogue chez les jeunes. Malgré ce virage opportuniste, c’est sans doute cette orientation assumée qui a permis de faire de cet album une bonne surprise avec de très bons titres parfaitement dans le ton de la bande de Bakersfield, même mis à la sauce électronique.
Quelle allait donc être la suite et l’orientation retenue par le groupe après cet album ? Poursuivre dans cette voie ? Repartir dans [...]